Les 25 000 professionnels du gouvernement reportent à 2024 l’exercice de la grève

Publié le 04/12/2023 à 15:28

Les 25 000 professionnels du gouvernement reportent à 2024 l’exercice de la grève

Publié le 04/12/2023 à 15:28

Par La Presse Canadienne

Une instance du syndicat s’est réunie, au cours des derniers jours, et a décidé de donner une chance à la négociation avec le Conseil du trésor jusqu’à la fin de l’année, avant de songer à exercer ce mandat de grève. (Photo: Les Affaires)

Les 25 000 professionnels du gouvernement du Québec, qui avaient récemment voté en faveur d’un mandat de grève, reportent son éventuel exercice à 2024.

Il s’agit de 25 000 membres de l’unité fonction publique du Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) — un grand syndicat indépendant des centrales, qui n’a pas encore débrayé jusqu’ici.

Une instance du syndicat s’est réunie, au cours des derniers jours, et a décidé de donner une chance à la négociation avec le Conseil du trésor jusqu’à la fin de l’année, avant de songer à exercer ce mandat de grève.

Il y a une dizaine de jours, ceux−ci avaient voté en faveur de deux mandats de grève, un plus modéré, qui prévoit des grèves de soir, de fin de semaine et de jours fériés, et un plus musclé, qui prévoit une grève pouvant se déployer en minutes, en heures, en jour et pouvant aller jusqu’à la grève illimitée.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

 

 

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour il y a 52 minutes | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.