Commerce équitable : le Québec se classe premier au pays


Édition du 28 Mai 2016

Commerce équitable : le Québec se classe premier au pays


Édition du 28 Mai 2016

Par François Normand

[Illustration : Dorian Danielsen]

Les entreprises québécoises figurent parmi les organisations les mieux disposées à l'égard du commerce équitable au Canada, selon les données de Fairtrade Canada compilées pour Les Affaires.

Fairtrade International est une organisation établie en Allemagne. Sa certification permet d'assurer qu'une variété de produits vendus dans le monde respectent les valeurs du commerce équitable, du juste prix payé aux producteurs à l'interdiction du travail des enfants.

Au Canada, c'est au Québec que l'on retrouve la plus grande proportion d'entreprises ayant la certification Fairtrade.

«Au prorata de sa population, les entreprises du Québec font bonne figure en matière de commerce équitable, tout comme celles de la Colombie-Britannique», souligne Sonia Noreau, porte-parole de Fairtrade Canada.

En 2014, la plupart des revenus de l'organisation provenaient de ses licences au Québec (34,1 %), puis de celles de l'Ontario (33 %) et de la Colombie-Britannique (28,5 %). Toutefois, ces données ne permettent pas de conclure que le Québec a une chaîne globale d'approvisionnement plus équitable.

À eux seuls, le Québec, l'Ontario ainsi que la Colombie-Britannique représentent 95,6 % des revenus de Fairtrade Canada au pays.

Deux provinces - le Nouveau-Brunswick et la Saskatchewan - n'ont aucune entreprise certifiée Fairtraide. On parle souvent des deux solitudes culturelles entre le Québec et le Canada anglais. Force est de constater qu'il y a en aussi deux en matière de commerce équitable.

Les Canadiens favorables, mais sensibles au prix

C'est dans le commerce du café que les entreprises québécoises sont de loin les plus actives. En 2014, les trois quarts des frais de licence des sociétés se trouvaient dans cette catégorie.

Le sucre équitable est le deuxième produit le plus populaire du Québec, et la demande est de plus en plus importante. Dans l'ensemble du Canada, les entreprises certifiées Fairtrade ont vendu 1,1 million de kilogrammes de sucre en 2014, en hausse de 52 % comparativement à 2013.

Toutefois, c'est le vin qui affiche la plus forte progression au Canada, avec un bond de 65 % en 2014 et des ventes totalisant 269 549 litres.

La plupart des Canadiens sont favorables au commerce équitable, selon un sondage Ipsos Reid réalisé pour Fairtrade Canada. Mais pas à n'importe quelle condition. Ainsi, 84 % des Canadiens se disent prêts à choisir une marque associée à une bonne cause si le prix et la qualité sont équivalents. Or, le prix des produits équitables est en règle générale plus élevé que celui des produits ordinaires, car il faut payer davantage les producteurs de café, par exemple.

Dans le monde, les consommateurs semblent être plus conséquents que les Canadiens.

Une étude effectuée par Nielsen montre que 66 % des consommateurs sont disposés à payer plus cher pour des produits et des services vendus par des entreprises qui sont engagées à l'égard de changements sociaux et environnementaux positifs. Reste à voir si les consommateurs accepteraient, par exemple, d'acheter le Fairphone 2 (un téléphone intelligent équitable conçu aux Pays-Bas) à 750 $, alors qu'un appareil Samsung Galaxy se détaille à environ 230 $.

À la une

Lithium en territoire cri: une mine qui divise et ravive de vieilles blessures

La région autour de Nemaska possèderait l‘un des plus grands gisements de spodumène au monde.

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

04/02/2023 | François Normand

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.