Canadian Tire: Stephen Wetmore revient à la barre

Publié le 13/07/2016 à 10:01

Canadian Tire: Stephen Wetmore revient à la barre

Publié le 13/07/2016 à 10:01

Par La Presse Canadienne

Crédit: Canadian Tire

Le conseil d'administration de Canadian Tire(Tor., CTC.A) annonce mercredi la nomination de Stephen Wetmore au poste de président et chef de la direction; il entre en fonction immédiatement.

M. Wetmore demeurera administrateur de la compagnie mais cessera d'exercer ses fonctions de vice-président du conseil. De janvier 2009 à décembre 2014, M. Wetmore a été chef de la direction de Canadian Tire.

Il succède à Michael Medline qui est devenu président en 2013 et chef de la direction en 2014; M.Medline a oeuvré pour la compagnie pendant 15 ans.

Maureen Sabia, présidente du conseil d'administration de Canadian Tire, déclare que le conseil a décidé à l'unanimité de changer le leadership en cette période de changements sans précédent dans le secteur de la vente au détail.

Mme Sabia ajoute que les administrateurs croient que M. Wetmore possède les qualités particulières requises pour mener la société et lui permettre de bien s'adapter à la complexité croissante du nouveau monde du commerce de détail.

La nomination de Stephen Wetmore à titre de président et chef de la direction n'est ni provisoire ni à court terme, a-t-elle précisé.

La Société Canadian Tire Limitée possède 1700 magasins de détail de différentes bannières et postes d'essence.

L'action de Canadian Tire cède 2,49$ ou 1,7% à 141,80$ vers 11h.

À suivre dans cette section

À la une

Il faut concentrer les investissements en R-D, dit le Conseil de l’innovation du Québec

L’État devrait davantage concentrer les investissements en R-D dans certains secteurs, selon le Conseil de l’innovation.

Repreneuriat: des employés au rendez-vous

23/04/2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Le taux de survie des coopératives est bien meilleur que celui des entreprises privées.

De nouvelles règles fiscales favorisent le repreneuriat familial

Édition du 10 Avril 2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Elles devraient stimuler le transfert d'entreprise à des proches.