Ottawa annonce 15 M$ supplémentaires dans la lutte contre le vol de véhicules

Publié le 21/02/2024 à 14:30, mis à jour le 21/02/2024 à 15:58

Ottawa annonce 15 M$ supplémentaires dans la lutte contre le vol de véhicules

Publié le 21/02/2024 à 14:30, mis à jour le 21/02/2024 à 15:58

Par La Presse Canadienne

Le 7 février dernier, le gouvernement fédéral avait annoncé 28 M$ supplémentaires pour la lutte contre l’exportation de véhicules volés au Canada. (Photo: La Presse Canadienne)

Le gouvernement fédéral a annoncé 15 millions de dollars (M$) supplémentaires dans la lutte contre le vol de véhicules.

Le ministre de la Sécurité publique, Dominic LeBlanc, en a fait l’annonce à Montréal mercredi.

Il était accompagné du ministre des Transports, Pablo Rodriguez, de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, du commissaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Mike Duheme, et du directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Fady Dagher.

Le ministre LeBlanc a indiqué que de cette somme, 9 M$ seront versés aux services de police provinciaux, territoriaux et municipaux, «afin d’accroître leur capacité à prendre en charge les véhicules volés détenus par l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC)».

Un montant de 3,5 M$ sera consacré au «partage d’information avec Interpol» afin d’améliorer les enquêtes pour retrouver les pièces et les véhicules volés qui se retrouvent à l’étranger.

Un investissement de 2,4 M$ servira également à améliorer la collaboration avec les «partenaires nationaux et internationaux».

 

Des vols violents

Les vols de véhicules viennent avec une violence qui est «extrêmement inquiétante», a indiqué le directeur du SPVM en mêlée de presse.

«En Ontario, des personnes qui étaient sur un feu rouge se sont fait frapper la fenêtre avec des pistolets, les voleurs ont fait sortir le propriétaire du véhicule pour prendre le véhicule et le voler. On ne veut pas que ça arrive au Québec, on veut vraiment l’éviter», a indiqué Fady Dagher en soulignant que les réseaux de voleurs de voitures contribuent aux problèmes grandissants liés à la circulation des armes à feu.

Son service de police a saisi deux armes mercredi matin et arrêté une dizaine d’individus, âgés de 27 à 64 ans, soupçonnés d’appartenir à un réseau de vol de véhicules.

Ce réseau aurait volé 55 véhicules au cours des dernières semaines.

«Ceux qui amènent les véhicules volés vers le port, qui organisent toute la structure, ce sont eux qui ont été arrêtés aujourd’hui», a indiqué le chef de police.

Le gouvernement fédéral affirme qu’environ 90 000 voitures sont volées chaque année au Canada, ce qui entraîne des coûts d’environ 1 milliard de dollars pour les assurés et les contribuables canadiens.

Au Québec, il y a eu «trois fois plus» de dossiers de vols de véhicules ouverts l’an dernier par rapport à 2019, selon ce qu’a déclaré la directrice générale de la Sûreté du Québec, Johanne Beausoleil, au début du mois.Fmi

Elle avait expliqué que le port de Montréal est «le lieu de transit privilégié» pour l’exportation des véhicules volés en Ontario et au Québec et que la majorité des véhicules volés sont expédiés vers l’Afrique et le Moyen−Orient.

Le montant de 15 M$ s’ajoute aux 28 M$ supplémentaires annoncés le 7 février dernier par le gouvernement fédéral.

De la somme annoncée il y a trois semaines, près de 6 M$ seront consacrés à une amélioration du renseignement à l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et 3,5 M$ pour augmenter les capacités d’inspecter les conteneurs, surtout dans les trains, 5,9 M$ pour les inspections dans les ports, comme celui de Montréal, et 4 M$ pour de nouvelles technologies.

Stéphane Blais, La Presse Canadienne

 

 

À la une

Honda construira une usine de batteries pour véhicules électriques en Ontario

Mis à jour il y a 7 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

L'usine devrait être construite à St. Thomas et coûtera 7 milliards de dollars en capital.

Transformer ses faiblesses en force avec le livre «Mentores»

Mis à jour à 10:26 | Emmanuel Martinez

Le livre «Mentores» rassemble douze témoignages de femmes d’affaires québécoises qui dirigent des entreprises.

Les ambitions internationales du nouveau président de Croesus

Vincent Fraser, président de Croesus depuis le 27 mars, entend développer l’expansion internationale de l’entreprise.