Les mises à jour à distance des logiciels peuvent transformer l'industrie automobile

Publié le 12/02/2024 à 08:28

Les mises à jour à distance des logiciels peuvent transformer l'industrie automobile

Publié le 12/02/2024 à 08:28

Par La Presse Canadienne

Tesla a été le premier constructeur automobile à proposer des mises à jour à distance, il y a plus de 10 ans. (Photo: AP/Patrick Pleul)

De nos jours, il n'est pas toujours nécessaire d'aller chez le mécanicien pour faire une réparation à un véhicule connecté.

Selon des experts, l'industrie automobile évolue de plus en plus vers les véhicules équipés de nombreux logiciels. À cause de cette tendance, télécharger à distance une mise à jour deviendra plus habituel. 

En décembre, Tesla avait dû rappeler plus de deux millions de véhicules à cause d'une défectuosité au système d'autopilotage qui avait provoqué des collisions mortelles, selon l'agence américaine des transports. L'entreprise a pu lancer plusieurs mises à jour logicielles à distance pour corriger le problème.

«Les logiciels ne sont plus vraiment une option pour les fabricants automobiles, c'est une obligation, soutient Dylan Khoo, un expert de l'industrie automobile pour la firme ABI Research. Les véhicules doivent être équipés de logiciels. Et les logiciels ont souvent des bogues. Les logiciels nécessiteront des mises à jour et si on ne peut pas le faire à distance, cela consommera beaucoup de temps.» 

Les mises à jour à distance sont similaires à celles que l'on reçoit pour son cellulaire ou son ordinateur portable.

Dylan Khoo dit que ces mises à jour peuvent être réalisées automatiquement ou le propriétaire d'un véhicule peut les télécharger après avoir reçu un avis sur une application mobile.

«Le véritable bénéfice de cette technologie est que les fabricants peuvent mieux contrôler les mises à jour et actualiser plus souvent les logiciels», juge-t-il.

Il note aussi que des mises à jour plus fréquentes peuvent aussi aider à réagir rapidement contre des menaces à la sécurité. 

Tesla a été le premier constructeur automobile à proposer des mises à jour à distance, il y a plus de 10 ans. Celles-ci ont grandement amélioré l'expérience des consommateurs, dit Robert Falzon, responsable du génie à la firme Check Point Software Technologies. 

«Il fallait aller chez le concessionnaire chaque fois qu'il fallait mettre à jour un logiciel. Cela nécessitait quelques heures. Cela exigeait un effort considérable.» 

Les fabricants peuvent crypter un logiciel afin que les mises à jour soient lancées à partir d'un serveur qui pourra les télécharger dans le véhicule. 

Une mise à jour mineure ne prendra que cinq minutes, estime Robert Falzon.

Toutefois, le recours à une mise à jour pour réparer un problème à un système plus crucial est moins habituel, dit Dylan Khoo. Une majorité d'entreprises se montrent hésitantes à envoyer des mises à jour à distance qui pourraient mal tourner.

Il existe quelques cas impliquant des mises à jour ayant désactivé des fonctions d'un véhicule.

L'an dernier, le propriétaire d'une Ford Mach-E avait publié sur internet la photo de la console du véhicule après l'échec d'une mise à jour. On pouvait lire: «malheureusement, la mise à jour récente du logiciel n'a pas été réussie. Vous pouvez plus utiliser votre véhicule». 

Ford a indiqué que ce problème n'est survenu que rarement. Le client a reçu de l'aide pour se dépêtrer de la situation. 

«Comme le client l'a fait observer sur un message publié sur les réseaux sociaux, l'équipe Ford a réagi immédiatement et a réglé le problème», a raconté la directrice des communications de Ford Canada, Megan Joakim, dans un courriel.

En 2023, des 147 rappels liés à un problème de logiciel survenus aux États-Unis, seulement 18 comportaient l'option d'une mise à jour à distance. 

Au cours des cinq dernières années, plus de 20 millions de véhicules ont été rappelés aux États-Unis à cause d'un logiciel. Le problème ne pouvait pas être réparé par une mise à jour à distance, ajoute Dylan Khoo. 

Malgré le développement des logiciels, les consommateurs devront toujours aller chez le mécanicien pour les changements d'huile ou autres réparations.

«Personne ne réparera des freins défectueux ou une transmission à distance, affirme Huw Williams, porte-parole de la Corporation des associations de détaillants d’automobiles. Les concessionnaires et les mécaniciens continueront à jouer un rôle dans le service d'après-vente d'un véhicule.»

À la une

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour il y a 36 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en légère hausse.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour il y a 25 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Québecor, BRP et Nvidia

Que faire avec les titres de Québecor, BRP et Nvidia? Voici des recommandations d’analystes.