Nouvelles sportives


Édition du 22 Octobre 2016

Nouvelles sportives


Édition du 22 Octobre 2016

Fiat 124 Spiders 2017 : destination soleil

Nos hivers sont longs et déprimants, alors pourquoi ne pas s'offrir une voiture pour profiter à fond de la saison estivale ? La marque italienne Fiat nous propose sa 124 Spider, un petit roadster biplace abordable.

La 124 Spider est construite sur l'excellente plateforme de la Mazda MX-5, mais présente une carrosserie unique, légèrement plus grosse. Sous le capot, on retrouve un moteur Fiat, soit le quatre-cylindres turbo de 1,4 litre qui développe 160 chevaux et un couple de 184 livres-pieds. Au choix, une agréable boîte manuelle à six rapports ou une automatique à six rapports.

Maniable à souhait, la petite Fiat n'a toutefois pas la précision chirurgicale de la MX-5 ni la sensation d'un kart de la MINI Cabriolet. En revanche, la suspension légèrement moins ferme rend la conduite quotidienne plus agréable que celle de la Mazda. Par rapport à cette dernière, le moteur de la 124 offre plus de couple, mais son poids est un peu plus élevé.

L'habitacle propose une instrumentation claire et facile d'utilisation, y compris le système multimédia doté d'un écran tactile et d'une molette multifonction, le tout fourni par Mazda. La capote n'offre pas d'assistance électrique, mais sa légèreté la rend facile à monter et à abaisser, ce qu'on peut accomplir tout en restant assis dans la voiture.

Sortie : déjà en vente

Prix : à partir de 33 495 $

Audi RS 3 2018 : elle arrive enfin au Canada

La version la plus sportive de l'Audi A3 sera finalement introduite au Canada, bien qu'il faudra patienter jusqu'à l'été prochain. La récente incarnation de la berline RS 3, fraîchement présentée au Mondial de l'automobile à Paris, devrait fouler le sol canadien en tant que modèle 2018 afin de concurrencer la BMW M2.

Sous le capot, on trouve le même moteur que dans la rutilante Audi TT RS, qui marquera également son retour chez nous. Ce cinq-cylindres turbocompressé de 2,5 litres développe désormais 394 chevaux et un couple de 354 livres-pieds, le tout acheminé aux quatre roues par une boîte automatisée à sept rapports S tronic.

La RS 3 se démarque de l'A3 par sa voie plus large et sa calandre arborant un immense logo quattro. À l'arrière, la RS 3 affiche un style tout aussi racé avec ses embouts d'échappement ovales. Dans l'habitacle, on a droit à un habillage unique grâce à ses sièges sport, sa finition avec surpiqûres contrastantes et son instrumentation numérique Audi virtual cockpit.

La sonorité d'un cinq-cylindres est particulière, et elle peut être rehaussée grâce au mode sport du système de conduite Audi drive select. Selon le constructeur, l'Audi RS 3 2018 peut accélérer de 0 à 100 km/h en aussi peu de temps que 4,1 secondes.

Sortie : été 2017

Prix : à partir de 60 000 $

Mercedes-Benz S 550e 2016 : pour l’exécutif écologiste

L’électrification de l’automobile se poursuit dans les marques de luxe, alors que Mercedes-Benz vient de lancer une version hybride rechargeable de sa berline porte-étendard. La S 550e est basée sur la version à empattement allongé, et, à l’instar des autres versions de la Classe S, on peut l’équiper d’un ensemble de sièges arrière réglables afin de se faire reconduire en toute quiétude en affichant son côté environnemental.

Au cœur de la S 550e se trouve un V6 biturbo de 3,0 litres associé à un moteur électrique et un bloc-batteries au lithium-ion. Réunis, ils produisent un total de 436 chevaux et un couple de 475 livres-pieds, ce qui procure à la voiture un temps d’accélération 0-100 km/h de 5,2 secondes. En revanche, et contrairement à presque toutes les autres variantes de la Classe S, la S 550e ne comprend pas un rouage intégral pour affronter l’hiver.

En mode 100 % électrique, on peut rouler jusqu’à une vitesse de 140 km/h, et, au total, le constructeur annonce une autonomie d’environ 33 km sans l’apport du moteur à combustion. Lors de nos essais, nous avons parcouru une distance de 27 km en n’utilisant que le moteur électrique, mais une partie de ce trajet s’effectuait sur l’autoroute, ce qui réduit évidemment l’autonomie. Notre moyenne de consommation à la fin de l’essai se situait à 8,4 L/100 km, un excellent rapport pour une grosse berline de luxe.

Pour le reste, la S 550e se comporte et se conduit comme on s’y attend. La voiture est ultra-silencieuse, sa suspension absorbe toutes les imperfections de la route sans transmettre quelque désagrément que ce soit aux passagers, et, en option, on peut équiper les sièges d’une fonction massage afin de se faire dorloter davantage. De plus, la Classe S hybride rechargeable est même abordable, relativement parlant. En prime au Québec, on peut rouler dans les voies réservées aux voitures électriques et au covoiturage… 

Sortie : déjà en vente

Prix : à partir de 117 000 $ 

Land Rover Discovery 2018 : régime et mise en forme

La cinquième génération du VUS intermédiaire de Land Rover a été officiellement dévoilée au Mondial de l’automobile à Paris, le mois dernier. Actuellement vendu au Canada sous l’appellation LR4, le Discovery retrouvera son nom original à son arrivée chez nous l’été prochain.

Par rapport au LR4, le nouveau Discovery subira un régime minceur et affichera un poids réduit de quelque 480 kg, selon le constructeur. On pourra opter pour l’une de deux motorisations déjà bien connues, soit le V6 suralimenté de 3,0 litres produisant 340 chevaux, soit le V6 turbodiesel de 3,0 L générant 254 ch ainsi qu’un couple de 443 livres-pieds. Ce deuxième moteur est d’ailleurs déjà offert dans les Range Rover Sport et Range Rover.

Le Discovery sera muni d’un système à quatre roues motrices, dont la réputation d’efficacité hors route n’est plus à faire, et d’une boîte automatique à huit rapports. Par ailleurs, la garde au sol sera rehaussée de 43 mm par rapport au LR4, et la capacité de remorquage du VUS s’élèvera à 3 500 kg. Parmi les caractéristiques en option du Discovery, on retrouve le bracelet imperméable Activity Key, qui permet de verrouiller le véhicule et de se rendre à ses activités sportives sans traîner la télécommande habituelle. Grâce à une application mobile, il est même possible d’abaisser ou de relever les deuxième et troisième rangées de sièges à distance, afin de faciliter le chargement de gros objets. Enfin, on proposera initialement 75 exemplaires de la version First Edition au Canada, dotée d’un équipement et d’une finition exclusifs. 

Sortie : été 2017

Prix : à partir de 61 500 $

À lire aussi :

Rien ne peut freiner la popularité des VUS

Le tour du concessionnaire : Daniel Beaucage

Essai routier : Mini John Cooper Works Clubman

À la une

Lithium en territoire cri: une mine qui divise et ravive de vieilles blessures

La région autour de Nemaska possèderait l‘un des plus grands gisements de spodumène au monde.

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

04/02/2023 | François Normand

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.