Décès à 97 ans de Shoichiro Toyoda, l'artisan de la mondialisation de Toyota

Publié le 14/02/2023 à 16:28

Décès à 97 ans de Shoichiro Toyoda, l'artisan de la mondialisation de Toyota

Publié le 14/02/2023 à 16:28

Par AFP

En 1989, Shoichiro Toyoda fait entrer son groupe sur le segment automobile haut de gamme avec Lexus. (Photo: Getty Images)

Tokyo — Ancien patron emblématique du géant automobile japonais Toyota fondé par son père, Shoichiro Toyoda, mort mardi à l’âge de 97 ans, a développé l’implantation industrielle mondiale du groupe et posé les bases de son succès dans les véhicules hybrides.

Il est décédé d’une insuffisance cardiaque et ses funérailles auront lieu dans l’intimité familiale, selon un bref communiqué du groupe.

Né le 27 février 1925, ce fils aîné de Kiichiro Toyoda, fondateur de Toyota, rejoint l’entreprise en 1952, montant progressivement dans la hiérarchie et améliorant notamment le contrôle qualité de la production.

En 1982, l’arrivée aux commandes de cet ingénieur de formation marque aussi la naissance du groupe actuel, avec la fusion de ses activités commerciales et de production, divisées depuis les années 1950.

Le succès de l’intégration de ces deux branches opposées est en grande partie l’œuvre de Shoichiro Toyoda, qui a dirigé le groupe pendant dix ans avant de devenir président du conseil d’administration (1992-1999) puis président honoraire jusqu’à sa mort.

Au début des années 1980, l’insolent succès des exportations automobiles japonaises avait engendré de vives tensions commerciales avec les États-Unis et l’Europe. Toyota prend conscience qu’il doit produire localement le plus possible.

Une coentreprise entre Toyota et l’américain General Motors voit ainsi le jour en 1984, permettant au groupe japonais de démarrer une production aux États-Unis.

D’autres usines du groupe ont poussé par la suite comme des champignons en Amérique du Nord, mais aussi dans le reste du monde (Europe, Chine et Asie du Sud-Est, Amérique latine…). Aujourd’hui Toyota fabrique les deux tiers de ses véhicules en dehors du Japon.

En 1989, Shoichiro Toyoda fait entrer son groupe sur le segment automobile haut de gamme avec une nouvelle marque, Lexus, surtout présente en Amérique du Nord et en Chine.

Il a aussi approuvé le développement de la Toyota Prius, la première voiture à moteur hybride (essence-électrique) fabriquée en grande série, dont la commercialisation a démarré en 1997.

Les hybrides sont par la suite devenus la vache à lait du groupe, qui a écoulé un record de 2,7 millions de voitures Toyota et Lexus dans cette catégorie en 2022.

Shoichiro Toyoda, à qui son frère cadet Tatsuro (mort en 2017) avait succédé à la tête du groupe, a également présidé dans les années 1990 le Keidanren, la puissante fédération patronale japonaise.

Il était le père d’Akio Toyoda, PDG du groupe depuis 2009.

Alors qu’il était de plus en plus critiqué en externe pour avoir tardé à lancer sérieusement son groupe à la conquête du segment 100% électrique, Akio Toyoda a annoncé par surprise le mois dernier son remplacement à compter d’avril par l’un de ses lieutenants, Koji Sato. Âgé de 66 ans, Akio Toyoda va prendre la présidence du conseil d’administration.

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street a rebondi

Mis à jour il y a 57 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a légèrement progressé lundi.

Bourse: les gagnants et les perdants du 22 avril

Mis à jour à 17:06 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Meta Platforms, 5N Plus et Lycos Energy

Mis à jour à 10:07 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Meta Platforms, 5N Plus et Lycos Energy ? Voici quelques recommandations d’analystes.