Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Volkswagen ne vendra plus de voitures thermiques en Norvège

AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

Volkswagen ne vendra plus de voitures thermiques en Norvège

Les voitures électriques y représentent déjà aujourd’hui plus de 80% des immatriculations neuves (83,4% sur les neuf premiers mois de l’année), selon le Conseil d’information sur le trafic routier (OFV). (Photo: 123RF)

L’allemand Volkswagen, deuxième constructeur automobile en Norvège, va arrêter de vendre des voitures essence et diesel neuves dans le pays scandinave à compter de 2024, a annoncé l’importateur de la marque vendredi. 

«En guise d’adieu aux voitures à carburant fossile, la dernière Golf va être commandée vers la fin de l’année», a déclaré Ulf Tore Hekneby, directeur du groupe norvégien Møller, dans un communiqué.

«Cela marquera à bien des égards la fin d’une époque, mais aussi le début d’une nouvelle ère plus importante où l’on fera davantage partie de la solution, pas du problème», a-t-il ajouté.

Bien que gros producteur d’hydrocarbures, la Norvège s’est fixé l’ambitieux objectif de ne vendre que des voitures zéro émission, c’est-à-dire essentiellement électriques, à compter de 2025 — soit dix ans avant l’UE.

Les voitures électriques y représentent déjà aujourd’hui plus de 80% des immatriculations neuves (83,4% sur les neuf premiers mois de l’année), selon le Conseil d’information sur le trafic routier (OFV).

Deuxième constructeur en Norvège avec une part de marché de 12,32% depuis janvier derrière l’américain Tesla (21,4%) lui-même spécialiste du tout-électrique, Volkswagen se concentrera désormais sur les modèles de sa gamme électrique ID.

En septembre, le SUV ID.4 était le deuxième modèle le plus vendu dans le pays derrière la Tesla Model Y.

Le suédois Volvo, filiale du groupe chinois Geely, a aussi cessé de commercialiser ses modèles diesel en Norvège le 1er juin dernier.