Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Spirit AeroSystems: seulement 31 Boeing 737 par mois

AFP|07 mai 2024

Spirit AeroSystems: seulement  31 Boeing 737 par mois

Le sous-traitant a indiqué qu'il allait produire qu'une trentaine d'exemplaires du Boeing 737 par mois. (Photo: 123RF)

La société américaine Spirit AeroSystems, sous-traitant de Boeing, mise en cause comme l’avionneur pour des problèmes de qualité, a indiqué mardi qu’elle allait continuer à ne produire qu’une trentaine d’exemplaires du Boeing 737 par mois jusqu’à la fin de l’année.

«Dans la dernière partie de 2023, la société s’est préparée à une hausse attendue des cadences de production, mais qui est désormais décalée», a-t-elle indiqué dans un communiqué consacré à ses résultats du premier trimestre.

«La cadence de production de Boeing 737 est actuellement d’environ 31 appareils par mois, (…) et devrait rester à ce niveau jusqu’à la fin de cette année», a-t-elle ajouté.

Elle explique avoir mené avec Boeing «une vérification conjointe pour s’assurer de la qualité des produits avant leur transport» vers l’usine d’assemblage final de Boeing à Renton (État de Washington, nord-ouest).

D’après Pat Shanahan, directeur général de Spirit, les «mesures prises pour renforcer la conformité des produits ont été très importantes».

«Décision a été prise de changer fondamentalement le processus d’inspection», a-t-il affirmé lors d’une conférence avec des analystes.

Contacté par l’AFP, Boeing n’a pas réagi dans l’immédiat.

L’avionneur américain comptait encore augmenter la cadence de production du 737, son avion-vedette, pour atteindre son objectif de cinquante exemplaires par mois en 2025/2026.

Mais une succession de problèmes de production en 2023, et un incident en vol sur un 737 MAX 9 d’Alaska Airlines le 5 janvier, ont entraîné notamment une enquête de l’Agence américaine de l’aviation civile (FAA). Celle-ci a décidé, entre autres, de geler cette cadence au niveau de fin 2023 (38 par mois).

Les nouveaux protocoles d’inspection de Boeing mis en place chez Spirit AeroSystems ont permis de réduire de 80% le nombre de problèmes de non-conformité sur les fuselages livrés par rapport à il y a deux mois, avait indiqué le 24 avril Dave Calhoun, patron de Boeing, sur CNBC.

Spirit AeroSystems a également indiqué mardi avoir reçu, dans le courant du deuxième trimestre, des indications de Boeing concernant un ralentissement prochain de la production du 787 Dreamliner.

«Les livraisons devraient être inférieures d’environ 25% par rapport au plan initial», avec 55 unités au lieu des 80 programmées, ont précisé mardi les dirigeants de Spirit.

Boeing a atteint son objectif pour fin 2023 de produire cinq 787 Dreamliner par mois, et visait dix exemplaires mensuels en 2025/2026. Ce modèle a également rencontré maints problèmes de production depuis 2020.

La FAA a annoncé lundi enquêter sur Boeing pour déterminer si les inspections requises sur «certains» Dreamliner ont été effectuées et si des employés ont falsifié des documents.