Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Québec entend acheter trois traversiers électriques

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Québec entend acheter trois traversiers électriques

La ministre des Transports, Geneviève Guilbault, en a fait l’annonce lundi à Québec. (Photo: La Presse Canadienne)

Trois nouveaux traversiers électriques, un pour desservir L’Isle-aux-Coudres et deux pour la traverse Sorel–Saint-Ignace-de-Loyola, seront mis en service à compter de 2030 si tout se déroule comme prévu.

La ministre des Transports, Geneviève Guilbault, en a fait l’annonce lundi à Québec.

Pour l’instant, Québec a prévu un peu moins de 200 millions de dollars pour trois navires, mais Mme Guilbault a reconnu que les budgets pourraient devoir être ajustés en fonction des éventuels appels d’offres.

Bien que le gouvernement Legault aimerait voir le chantier maritime Davie, de Lévis, décrocher le contrat, le constructeur reste quand même à déterminer en fonction des soumissions qui seront reçues par la Société des traversiers du Québec (STQ).

La présidente-directrice générale par intérim de la STQ, Greta Bédard, s’est montrée confiante d’obtenir des navires fiables adaptés au climat québécois, faisant valoir que la Norvège a déjà une soixantaine de traversiers électriques en service dans un climat similaire et qu’il y en a aussi une demi-douzaine en Colombie-Britannique et deux autres en Ontario.

Selon la ministre Guilbault, la mise en service de ces traversiers permettra une réduction de 4450 tonnes de gaz à effet de serre par année, soit un total 13 350 tonnes pour les trois navires, ce qui équivaut au retrait de 3000 voitures de la circulation.

Mme Guilbault dit espérer une signature de contrat pour la construction des navires dès 2026.

Il est déjà acquis qu’il faudra des travaux d’adaptation des quais d’embarquement et des équipements pour la recharge qui se fera lors des arrêts au quai. Une décision reste à être prise quant à l’emplacement du quai sur la rive nord du fleuve: présentement, la liaison avec L’Isle-aux-Coudres se fait à partir de Saint-Joseph-de-la-Rive, mais une étude d’opportunité est en cours quant à un possible déménagement du quai à Baie-Saint-Paul, étude dont les résultats sont attendus à l’automne.