Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Les travailleurs du CN et du CPKC se donnent un mandat de grève

|01 mai 2024

Les travailleurs du CN et du CPKC se donnent un mandat de grève

Le président de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada, Paul Boucher, mentionne que les deux compagnies tentent d’éliminer «toutes les dispositions relatives au repos» des conventions collectives. (Photo: Sean Kilpatrick / La Presse Canadienne)

Ottawa — Les employés des deux plus grandes compagnies ferroviaires du Canada se sont dotés d’un mandat de grève dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. Des milliers de travailleurs pourraient débrayer d’ici trois semaines s’ils ne parviennent pas à une entente avec leurs employeurs.

Le syndicat qui représente environ 9300 employés de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) et du Canadien Pacifique Kansas City (CPKC) affirme que ses membres ont voté à plus de 97% en faveur d’un mandat de grève cette semaine.

Le président de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada, Paul Boucher, mentionne que les deux compagnies tentent d’éliminer «toutes les dispositions relatives au repos» des conventions collectives.

Il prévient également qu’un arrêt de travail au CN et au CPKC simultanément perturberait les chaînes d’approvisionnement à une échelle sans précédent.

Le CPKC affirme que les deux options d’accord qu’il a présentées offrent des avantages majeurs aux travailleurs et ne compromettent rien en matière de sécurité.

Le vote de cette semaine, qui a enregistré un taux de participation de plus de 91%, signifie que les conducteurs, les ingénieurs et les ouvriers des gares de triage pourraient se rendre sur les piquets de grève dès le 22 mai, alors qu’une période de médiation fédérale obligatoire débutera mercredi.

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.