Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le télétravail fera baisser l’achalandage du REM de 10%

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Le télétravail fera baisser l’achalandage du REM de 10%

C’est l’estimation évoquée par le président de la Caisse de dépôt, Charles Émond. (Photo: courtoisie)

Le télétravail pourrait réduire à la baisse de 10 % l’achalandage dans le REM, le Réseau express métropolitain de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ).

C’est l’estimation évoquée par le président de la Caisse de dépôt, Charles Émond.

En commission parlementaire mardi matin, il a été questionné sur la pertinence de ce vaste chantier de train léger qui couvrira tout l’ouest de l’île de Montréal, jusqu’à la Montérégie avec un autre prolongement sur la Rive-Nord, vers Deux-Montagnes.

M. Émond a fait valoir que seulement 40 à 50 % des déplacements prévus pour le futur REM sont attribuables au travail.

Par ailleurs, il évalue à partir des études que 20 % des travailleurs vont opter pour le télétravail, donc l’effet à la baisse sur le total de l’achalandage devrait se situer autour de 10 %.

Mais en contrepartie, le grand patron de la Caisse estime que les grands projets de développement immobilier autour des stations devraient faire augmenter l’achalandage de 10 %.