Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

La CDPQ acquiert 50% de la Concession A25 pour 355M$

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

La CDPQ acquiert 50% de la Concession A25 pour 355M$

La CDPQ dit être impatiente de travailler avec Transurban «afin d’assurer la meilleure expérience possible aux usagers de l’autoroute 25». (Photo: La Presse Canadienne)

Le pont à péage de l’autoroute 25 entre Montréal et Laval comptera pour la première fois un actionnaire québécois. La CDPQ annonce lundi qu’elle vise à acquérir une participation de 50% dans la Concession A25.

La route de 7,2 km, qui inclut le pont Olivier-Charbonneau de 1,2 km qui enjambe la rivière des Prairies, était depuis 2018 la propriété de la société australienne Transurban.

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) indique lundi avoir conclu une entente de 355 millions de dollars avec Transurban pour obtenir le co-contrôle de la Concession A25. La clôture de la transaction est prévue pour le 31 mars.

Pour les usagers du pont ouvert en 2011, rien ne change, assure la CDPQ.

Présentement, il coûte entre 2,96$ et 39,46$ de traverser le pont qui relie Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles à l’est de Laval. Le tarif dépend du véhicule, de l’heure ainsi que de l’abonnement auquel souscrit éventuellement le conducteur.

«Les différents modes de paiement et portails de service, tels que le site Web et le centre de service à la clientèle, continueront de fonctionner comme à leur habitude, à l’instar des mesures de gratuité des péages mises en place par le gouvernement du Québec pour les propriétaires de véhicules électriques», ajoute la CDPQ dans un communiqué.

La CDPQ n’en est pas à son premier partenariat avec Transurban. La CDPQ détient depuis 2021 10% d’un important projet d’infrastructure australien, WestConnex, à Sydney.

«Nous avons constaté à quel point la CDPQ est un partenaire constructif, compétent et collaboratif et nous sommes ravis de poursuivre cette excellente relation de travail», souligne le président et chef de la direction de Transurban, Scott Charlton.

La CDPQ dit de son côté être impatiente de travailler avec Transurban «afin d’assurer la meilleure expérience possible aux usagers de l’autoroute 25».

«L’autoroute 25 joue un rôle essentiel pour de nombreux résidents du grand Montréal. Elle réduit les temps de déplacement, diminue la congestion sur d’autres artères et facilite le transport en commun entre Montréal et la Rive-Nord», précise le premier vice-président et chef Infrastructures de la CDPQ, Emmanuel Jaclot.

M. Jaclot souligne que la Concession A25 est «un actif structurant pour la mobilité des personnes et des biens au Québec».

La Concession A25 est une autoroute à quatre voies et un pont à six voies.