Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Harley-Davidson en hausse avec le rebond de ses ventes

AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

Harley-Davidson en hausse avec le rebond de ses ventes

Au total, le groupe a livré 188 500 motos en 2021. (Photo: 123RF)

Le fabricant des mythiques motos Harley-Davidson bondissait à Wall Street mardi après être repassé dans le vert au quatrième trimestre à la faveur d’une forte demande en Amérique du Nord.

Le titre du groupe prenait plus de 14% en matinée à la Bourse de New York. 

Son chiffre d’affaires a progressé de 40% au quatrième trimestre à 1 milliard de dollars américains (G$US) et le constructeur a gagné 22 millions de $US (M$US) sur la période.

Ajusté par action et hors éléments exceptionnels, la mesure préférée des investisseurs, le bénéfice a atteint 14 cents alors que les analystes s’attendaient à une perte de 37 cents.

Sur l’ensemble de l’année, le groupe a vu son chiffre d’affaires augmenter de 32% à 5,3 G$US et son bénéfice net s’est affiché à 650 M$US. 

Les ventes au détail ont augmenté de 22% en Amérique du Nord, le plus gros marché du groupe, permettant ainsi de compenser le recul des ventes en Europe, en Asie et en Amérique latine.

Au total, le groupe a livré 188 500 motos en 2021.

Créé en 1903, le constructeur de Milwaukee avait vu ses ventes chuter lourdement avec la pandémie. Mais elles s’érodaient déjà depuis quelques années. 

Harley-Davidson a lancé en 2020 une nouvelle stratégie se focalisant notamment sur ses modèles les plus rentables: les motos de tourisme, les gros «Cruiser» et les tricycles à moteur. 

Le groupe s’attend à ce que les revenus tirés des ventes de ses motos et équipements grimpent encore cette année de 5% à 10%, à condition que les défis liés à la chaîne d’approvisionnement s’améliorent au second semestre. 

Harley-Davidson a aussi confirmé son intention de faire entrer séparément en Bourse sa filiale d’engins électriques LiveWire, en la fusionnant avec une autre société déjà cotée. L’opération devrait avoir lieu d’ici fin juin.