La Financière agricole saisit des chèvres d'une fromagerie de Gaspé

Publié le 23/12/2008 à 00:00

La Financière agricole saisit des chèvres d'une fromagerie de Gaspé

Publié le 23/12/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
La Financière agricole du Québec a exercé dimanche son droit de créancier avec garantie en prenant possession des 118 chèvres de l'entreprise située à Gaspé.

Le propriétaire de la firme, Bernard Major, avait admis en décembre qu'il portait une dette dépassant significativement les 100 000 $. La Ferme Chimo a vu ses problèmes s'amplifier en été quand le gouvernement du Québec y a saisi la production, en marge de la crise de la listériose. Peu après, l'entreprise perdait son fromager, ce qui bloquait l'essentiel de sa production.

Lundi, l'homme d'affaires septuagénaire a réitéré sa volonté de déposer un plan de relance bientôt, précisant qu'une fromagère gaspésienne en formation a exprimé le désir de faire partie de la relève de la firme fondée en 1980.

Malgré la perte de son troupeau, M.Major dit avoir l'espoir de pouvoir constituer une coopérative de travailleurs et repartir un troupeau.

Le nouveau député de Gaspé, Georges Mamelonet, affirme que le gouvernement est en marche pour trouver une façon de redémarrer l'entreprise dans les plus brefs délais mais il invite Bernard Major à lui présenter un plan de relance.

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.