Baisse des prix dans le corridor aérien Montréal-Toronto

Publié le 09/06/2011 à 13:10, mis à jour le 09/06/2011 à 13:11

Baisse des prix dans le corridor aérien Montréal-Toronto

Publié le 09/06/2011 à 13:10, mis à jour le 09/06/2011 à 13:11

En un an, le nombre de sièges disponibles a cru de 30% dans le corridor aérien Montréal-Toronto. Photo: Bloomberg

La bataille que se livre actuellement Air Canada, WestJet et Porter Airlines dans le corridor aérien Montréal-Toronto devrait se traduire par une baisse des prix des billets d’avion.

C’est du moins l’analyse qu’en fait la Financière Banque nationale (FBN) dans un rapport récent à l’intention des investisseurs.

L’analyste Cameron Doerksen évalue que depuis douze mois, l’offre de transport aérien entre Montréal et Toronto a augmenté de 28,5%, alors que dans la direction opposée (Toronto vers Montréal) la capacité aérienne s’est accrue de manière plus importante encore, soit de 34,1%.

Cet accroissement sans précédant de l’offre de service dans le corridor aérien parmi les plus rentables au pays a connu son paroxysme lorsqu’Air Canada a commencé à desservir l’aéroport du centre-ville de Toronto, le Billy Bishop Toronto City Airport (BBTCA), en mai dernier. Depuis, soutient l’analyste de la FBN, le prix des billets d’avion des trois principales compagnies aériennes au pays ont connu des baisses significatives.

Des tarifs qui pourraient demeurer bas, tant et aussi longtemps que ce niveau de compétition se maintiendra. Cela est d’autant plus vrai que durant la même période, les modes de transport alternatif, tels que l’autobus et le train ont également accru leur fréquence de service.

En avril par exemple, le gestionnaire d’autocar Megabus a accru le nombre de liaison quotidienne entre les deux villes de plus de 60%, les faisant passer de huit à treize quotidiennement.

Qu’est-ce que cette forte concurrence signifie pour WestJet, Air Canada et Porter Airlines? Examinons la situation pour chacune des compagnies, individuellement.

À la une

Le Québec pâtira-t-il de la guerre commerciale verte avec la Chine?

17/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.