WestJet prolonge la suspension de vols jusqu'en juillet

Publié le 12/05/2020 à 14:08

WestJet prolonge la suspension de vols jusqu'en juillet

Publié le 12/05/2020 à 14:08

Par La Presse Canadienne
Le débarcadère à la porte de WestJet

Le transporteur aérien établi à Calgary a annulé tous les vols américains et internationaux. (Photo: Jeff McIntosh/ La Presse canadienne)

WestJet Airlines a prolongé de quatre semaines la suspension de milliers de vols, soit jusqu’au 4 juillet, en raison de la pandémie de COVID-19.

Le transporteur aérien établi à Calgary a annulé tous les vols américains et internationaux, ainsi que plus de 40 liaisons nationales, puisque les contrôles de voyage et les inquiétudes de santé publique continuent d’étouffer la demande.

La dernière ronde d’annulation fait suite à l’annonce de WestJet le 22 avril, qui visait la suspension de quelque 18 000 vols entre le 5 mai et le 4 juin en raison d’un creux record du nombre de passagers.

Air Canada a annulé tous les vols vers les États-Unis à la fin du mois dernier après qu’Ottawa a prolongé de 30 jours la fermeture de sa frontière américaine. La plupart des vols internationaux ont également été interrompus et sa capacité en sièges a diminué de plus de 90 %.

Air Transat, Porter Airlines et Sunwing Airlines ont annulé tous leurs voyages jusqu’à la fin juin.

L’Association du transport aérien international prévoit que les revenus mondiaux chuteront de 314 milliards $ US cette année, soit 55 %, par rapport à 2019.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...