Une poursuite américaine est intentée contre le projet Keystone XL

Publié le 05/10/2011 à 15:11, mis à jour le 05/10/2011 à 15:24

Une poursuite américaine est intentée contre le projet Keystone XL

Publié le 05/10/2011 à 15:11, mis à jour le 05/10/2011 à 15:24

Par La Presse Canadienne

Des responsables américains auraient illégalement permis à TransCanada de commencer à préparer le terrain pour le passage de son oléoduc de 2730 km entre l'Ouest canadien et le Texas même si le projet n'a pas encore obtenu l'approbation finale de Washington, affirment dans une poursuite trois groupes de protection de la nature.


La poursuite, que les groupes devaient déposer mercredi en cour fédérale à Omaha, au Nebraska, vise à faire cesser les travaux sur l'oléoduc Keystone XL de l'entreprise canadienne TransCanada. L'oléoduc acheminerait du pétrole brut des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'à des raffineries texanes du golfe du Mexique.


Les groupes environnementaux allèguent que les services américains de la faune (U.S. Fish and Wildlife Service) ont déjà laissé TransCanada perturber l'environnement.


Le projet Keystone XL n'a pas encore reçu l'approbation du département d'État américain mais dans leur poursuite, les groupes soutiennent que des responsables fédéraux ont déjà autorisé TransCanada à retirer d'importantes quantités de sol et de terre le long du tracé, en plus de déplacer des nécrophores, une espèce de scarabée indigène en danger.


Les plaignants le Center for Biological Diversity, le Western Nebraska Resources Council et les Amis de la Terre affirment que TransCanada a dégagé un corridor de 160 km pour son oléoduc dans les Sandhills du Nebraska, en dépit d'une loi fédérale qui interdit le début de tels projets avant leur approbation.


Les trois groupes sont également persuadés que la décision de permettre déjà le début des travaux est un signe que les responsables fédéraux ne sont pas intéressés à procéder à une étude complète du projet.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Le moment est propice de reprendre le train

Deux analystes misent sur un rétablissement de leur exploitation, une hausse marquée des tarifs et la forte demande.

Les «Uber réservés aux femmes» ont la cote

02/04/2018 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

«Il n'y a aucun préjudice pour les hommes. On ne les persécute pas en leur refusant ce service de taxi.»

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.