Uber se lance dans les vélos électriques en libre-service

Publié le 09/04/2018 à 06:24

Uber se lance dans les vélos électriques en libre-service

Publié le 09/04/2018 à 06:24

Par AFP

Le service de réservation de voitures avec chauffeur Uber va acheter Jump Bikes, une startup spécialisée dans les vélos électriques partagés, ont annoncé lundi les deux entreprises américaines.

Jump et Uber étaient jusque là simples partenaires : 250 vélos rouge vif, qui peuvent être empruntés et déposés n'importe où dans la ville grâce à un GPS intégré, étaient disponibles à San Francisco (ouest) via l'application Uber depuis le début de l'année.

Le test «marche très bien et les cyclistes sont heureux de trouver ce moyen pratique et soucieux de l'environnement pour pouvoir parcourir les célèbres collines» de San Francisco, où est basé Uber, a indiqué son patron Dara Khosrowshahi dans un billet de blog, sans dévoiler le montant de l'opération.

Jump, basée à New York et qui compte une centaines d'employés, va devenir une filiale d'Uber, qui a l'ambition de rendre ces vélos disponibles dans le monde entier.

Les vélos Jump sont aussi disponibles à Washington.

Outre la marque grand-public Jump, Jump Bikes commercialise directement auprès des villes la technologie qui est derrière, sous le nom Social Bicycles. Selon la firme, 15 000 vélos avec le système Social Bicycles sont déployés dans 40 villes dans 6 pays, sous divers noms commerciaux.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

«Lime et Bird, ça va péter avant longtemps»

30/08/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. PBSC, la société derrière le BIXI, est moins flamboyante que ses rivales… mais elle est bien plus rentable.

Cette trottinette québécoise veut damer le pion à la Silicon Valley

01/08/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. Seul hic : tandis que Bird et Lime empochent des centaines de millions $, la SAAQ bloque leur rivale québécoise.

À la une

McDonald's paie cher son retard dans les burgers végétariens

10:37 | AFP

L’indicateur permettant de prendre le pouls de l’activité et de la rentabilité a déçu aux États-Unis.

À surveiller: MTY, Gildan et Dorel

Que faire avec les titres de MTY, Gildan et Dorel?

Vive les idées folles!

BLOGUE INVITÉ. Tout entrepreneur est considéré, un jour dans sa vie, comme étant fou...