Uber réduit sa perte au 1er trimestre, porte sa valorisation à 62 milliards $US

Publié le 24/05/2018 à 06:41

Uber réduit sa perte au 1er trimestre, porte sa valorisation à 62 milliards $US

Publié le 24/05/2018 à 06:41

Par AFP

Uber a annoncé mercredi qu'il avait réduit sa perte au 1er trimestre et indiqué qu'il allait émettre de nouveaux titres portant sa valorisation à 62 milliards de dollars.


Le groupe de VLC (location de voitures avec chauffeur) a indiqué, dans un courriel envoyé à l'AFP qu'il avait réduit sa perte sur les trois premiers mois de l'année à 577 millions de dollars pour 822 millions sur la même période un an plus tôt et 741 millions au dernier trimestre 2017.


Exprimée en EBITDA (avant intérêts, impôts et amortissements), la perte est de 304 millions pour 597 millions un an plus tôt. Ces chiffres ne prennent pas en compte un gain exceptionnel de 3 milliards de dollars lié à la vente des activités d'Uber en Asie du sud-est à Grab ainsi que de la fusion de ses activités en Russie avec Yandex.Taxi qui avait été annoncée l'an dernier.


Le chiffre d'affaires a bondi de 67% à 2,5 milliards de dollars, les revenus bruts (le produit des courses) atteignant 11,3 milliards de dollars, en hausse de 55%.


Uber a également indiqué qu'il allait vendre pour 400 à 600 millions de dollars d'actions à 40 dollars le titre à des investisseurs déjà présents à son capital (Altimeter et TPG) et à un nouvel entrant (Coatue). Cela va porter la valorisation du groupe à 62 milliards.


Celle-ci avait été évaluée à 48 milliards de dollars en décembre dernier lorsque le groupe japonais Softbank avait pris une participation de 15%.


Uber a expliqué mercredi que cette révision en hausse de sa valeur provenait d'une hausse du prix de l'action et d'un plus grand nombre de titres en circulation. Elle est toutefois sensiblement inférieure à ce qu'elle était il y a deux ans (plus de 70 milliards de dollars).


Uber n'est pas côté en Bourse et sa valorisation est donc purement indicative. Mais la société est considérée comme la plus importante des "licornes", nom donné aux sociétés de l'internet non cotées mais dont la valeur dépasse un milliard de dollars.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Déboires boursiers d'Uber et Lyft: la faute aux grandes banques ?

14/05/2019 | AFP

Les commissions qu'elles perçoivent pour ces transactions alimentent leurs bénéfices.

Uber plonge à nouveau pour son deuxième jour à Wall Street

Mis à jour le 13/05/2019 | AFP

Uber a perdu 10,86%, ou 4,52$, à 37,10$. Le titre avait déjà perdu 7,6 % vendredi.

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.