SNC annule la vente d'une partie de sa participation dans la 407 à OMERS

Publié le 17/05/2019 à 09:52

SNC annule la vente d'une partie de sa participation dans la 407 à OMERS

Publié le 17/05/2019 à 09:52

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

SNC-Lavalin (SNC) a annulé la vente d’une partie de sa participation dans l’autoroute 407 au régime de retraite OMERS.

La société a déclaré que l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC), qui détient déjà 40 % du capital de l’autoroute 407, a exercé son droit de premier refus.

Cintra Global S.E., une société espagnole détenant 43,23 % du capital de l’autoroute à péage, a également cherché à exercer son droit de premier refus, mais SNC conteste sa capacité à le faire compte tenu des circonstances.

Le litige a ensuite été porté devant la Cour supérieure de l’Ontario, et une audience a été fixée au 21 juin.

Toutefois, les sociétés ont convenu que, à la suite de la décision du tribunal, SNC-Lavalin sera autorisée à vendre sa participation à l’OIRPC seul ou à l’OIRPC et à Cintra, aux mêmes conditions que celles convenues avec OMERS.

OMERS avait accepté d’acquérir une participation de 10,01 pour cent dans l’autoroute 407 pour un montant de 3 milliards $ plus 250 millions $ supplémentaires sur 10 ans, sous réserve de certains objectifs financiers.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.