Savannah, le port qui en mène large


Édition du 07 Février 2015

Savannah, le port qui en mène large


Édition du 07 Février 2015

Par François Normand
Bâtir grand sur... un échec colossal

Fait notoire, la nécessité d'avoir un plan de match est née à la suite d'un échec retentissant, raconte Brynn Grant, directrice de l'exploitation de la Savannah Economic Development Authority (SEDA), l'un des organismes chargés d'attirer des investisseurs dans la région. «À la fin des années 1980, nous avons perdu un gros projet immobilier en logistique en raison de délais administratifs trop longs. C'était inacceptable !» confie-t-elle. Plus jamais, se sont alors dit les acteurs économiques et politiques de la région de Savannah.

C'est à cette époque, en 1988, que la décision est prise de créer le parc logistique Crossroads Business Park, qui est géré par la SEDA. Un événement fondateur et une bougie d'allumage qui, combinés à d'importants investissements en infrastructures, ont accéléré le développement du port de Savannah et de sa grappe en transport et logistique.

Dans les années suivantes, les implantations de centres de distribution se sont multipliées dans la région de Savannah, dont celle du géant de la rénovation Home Depot, en 1997. Les grandes entreprises y installent des centres de distribution pour plusieurs raisons. Les terrains sont disponibles. La main-d'oeuvre est qualifiée. Le port est facilement accessible. La région et l'État de la Géorgie offrent des mesures incitatives.

La recette pourrait-elle être reproduite ici ? En partie oui, mais la situation de Savannah est particulière.

Par exemple, le port de Savannah peut accueillir les immenses cargos post-Panamax, alors que c'est impossible au port de Montréal. Savannah a une profondeur de 42 pieds (12,8 mètres). Des travaux de dragage sont en cours pour la porter à 47 pieds. Le chenal de navigation entre Québec et Montréal a une profondeur de 37 pieds (11,3 mètres) seulement.

À lire aussi:
Vidéo: La recette du port de Savannah

Montréal: répondre à la croissance du trafic

Trois-Rivières: mieux équilibrer les moyens de transport
Bécancour: trouver de nouveaux clients

Québec: en expansion, concurrence oblige

Sept-Îles: appuyer les projets miniers
Trois leçons pour la métropole
Le Saint-Laurent attend une «révolution maritime»

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, sous une pluie de mauvais chiffres

Mis à jour le 24/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse malgré les déclins des technos et de la santé.

Snap chute en Bourse après un avertissement sur résultats

24/05/2022 | AFP

Son titre est en baisse de près de 40% à midi.

À surveiller: Canada Goose, Héroux-Devtek et Apple

24/05/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Canada Goose, Héroux-Devtek et Apple? Voici quelques recommandations d’analystes.