Savannah, le port qui en mène large


Édition du 07 Février 2015

Savannah, le port qui en mène large


Édition du 07 Février 2015

Par François Normand
Secondaire en 1990, le port de Savannah est devenu en 25 ans la principale porte d'entrée du sud-est des États-Unis (Texas, Tennessee, Géorgie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Floride). Plusieurs multinationales y exploitent des centres de distribution telles que Lowes, Target, IKEA, TJ Maxx, Heineken, Dorel et Walmart.

«Nous utilisons le port de Savannah depuis plus de 17 ans. Notre présence a contribué à améliorer l'efficacité de notre chaîne d'approvisionnement, en offrant des options supplémentaires pour les marchandises entrant», dit Kory Lundberg, directeur des relations médias pour Walmart aux États-Unis

Une statistique montre avec éloquence la progression fulgurante de l'activité au port de Savannah. Entre 1990 et 2013, la manutention de conteneurs a été multipliée par 6 (de 500 000 unités équivalent vingt pieds, ou EVP, à plus de 3 millions d'EVP par année, selon les données de la GPA). À titre de comparaison, le port de Montréal en a manutentionné 1,3 million en 2013, selon l'APM.

Le succès du port de Savannah - qui peut accueillir jusqu'à neuf énormes cargos de conteneurs en même temps - tient essentiellement à deux facteurs, disent les spécialistes, dont Emmanuel Guy, professeur en sciences de la gestion et titulaire de la Chaire de recherche en transport maritime à l'Université du Québec à Rimouski.

D'une part, la Géorgie est située dans le sud des États-Unis, une région qui connaît une forte croissance économique. D'autre part, les principaux acteurs économiques et politiques de la grande région de Savannah se sont mobilisés et se sont dotés d'une vision stratégique pour développer un pôle logistique autour du port.

À lire aussi:
Vidéo: La recette du port de Savannah

Montréal: répondre à la croissance du trafic

Trois-Rivières: mieux équilibrer les moyens de transport
Bécancour: trouver de nouveaux clients

Québec: en expansion, concurrence oblige

Sept-Îles: appuyer les projets miniers
Trois leçons pour la métropole
Le Saint-Laurent attend une «révolution maritime»

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, craintes d'une récession

Mis à jour le 29/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de près de 150 points.

À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Air Canada et Vêtements de sport Gildan?

Les mythes de la table d’imposition

29/06/2022 | Thomas Gaudet

BLOGUE INVITÉ. Non, votre voisin n’est pas la référence en matière fiscale.