REM: SNC-Lavalin sort grand gagnant du projet de 6,3G$

Publié le 08/02/2018 à 09:52

REM: SNC-Lavalin sort grand gagnant du projet de 6,3G$

Publié le 08/02/2018 à 09:52

SNC-Lavalin sort grand gagnant dans le dossier du REM, le Réseau express métropolitain. L'entreprise fait partie du consortium retenu pour l'ingénierie et de celui retenu pour la fourniture du matériel roulant.


CDPQ Infra a en effet annoncé jeudi le nom des deux consortiums retenus pour le projet de train électrique de 6,3 milliards.


Pour l'ingénierie l'approvisionnement et la construction des infrastructures ce sera SNC-Lavalin, Dragados, groupe Aecon, Pomerleau et EBC.


Pour la fourniture du matériel roulant, le consortium retenu est formé de Alstom et SNC-Lavalin.


Le projet passe de 6,04 à 6,3 milliards$ ce que la Caisse estime rester dans la marge. Un dépassement de budget que l'institution assumera seule.


Au cours de la conférence de presse, le président et chef de la direction de la Caisse, Michael Sabia, a assuré que cette hausse de coût n'entraînera pas de hausse de tarif ni de hausse des contributions de la part des partenaires.


La contribution du gouvernement du Québec reste à 1,28 milliard $, celle du gouvernement fédéral à 1,28 milliard $, celle d'Hydro-Québec à 295 millions $ et celle de l'Agence régionale de transport de 512 millions $.


Le premier ministre Philippe Couillard a tenu à se faire rassurant pour Bombardier, qui n'a pas remporté le contrat. Il y aura d'autres contrats, d'autres tâches pour Bombardier à La Pocatière, a-t-il assuré, rappelant que le métro de Montréal continue de se développer.


Le projet passe aussi de 27 à 26 stations.


«Aujourd'hui, nous confirmons le début de la construction du Réseau express métropolitain. L'idée du REM devient réalité», a souligné Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec.


La construction débutera au mois d'avril. Les premiers tests se feront à la fin 2020. Les premiers usagers devraient monter à bord d'ici l'été 2021.


Nouveau tracé




Le projet table désormais sur moins de tunnels, passant en surface et en aérien entre la gare Centrale et le pont Champlain, dans Griffintown et Pointe-Saint-Charles, et longeant le corridor ferroviaire du CN. La station prévue sous le bassin Peel se retrouvera finanlement aussi en surface.


Relisez Le retard de SNC-Lavalin en Bourse suscite doute et surprise


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

La Caisse de dépôt et placement investit 260 M $ dans l'énergie solaire

La Caisse a en outre indiqué qu’elle voulait réduire son empreinte carbone de 25 % par dollar investi d’ici 2025.

La Caisse vend le Rockhill pour 268M$

Mis à jour le 10/05/2019 | Martin Jolicoeur

Sa filiale immobilière, Ivanhoe Cambridge, l'avait acheté pour 160M$ il y a huit ans.

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

10:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour à 10:53 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.