Projet de monorail en Égypte pour un consortium qui comprend Bombardier

Publié le 04/05/2015 à 13:45

Projet de monorail en Égypte pour un consortium qui comprend Bombardier

Publié le 04/05/2015 à 13:45

Par La Presse Canadienne

(Photo: Bloomberg)

Bombardier Transport affirme que son consortium avec Orascom Construction finalise ses discussions avec le gouvernement égyptien afin de construire un monorail près du Caire, dont les coûts sont estimés à 1,5 milliard $ US.

Au cours de la fin de semaine, le ministre égyptien de l'Habitation a indiqué que c'est Bombardier (TSX:BBD.B) et Orascom qui seraient en charge de ce projet de 52 kilomètres qui doit être livré en 2018.

Un porte-parole de l'entreprise québécoise, Marc Laforge, a indiqué lundi que les discussions se poursuivaient mais que le contrat n'avait toujours pas été officiellement octroyé.

Ce train aérien devrait relier Le Caire à des quartiers périphériques, dont Gizeh ainsi que la Ville du 6 octobre. 

Au cours d'un entretien téléphonique, M. Laforge n'a pas voulu préciser la part du contrat que pourrait obtenir Bombardier.

La vitesse du monorail est estimée à 80 km/h. Il pourrait transporter jusqu'à 48 000 passagers par heure. 

Bombardier pilote des projets similaires dans le district financier du roi Abdullah, à Riyad, en Arabie saoudite, ainsi qu'à Sao Paulo, au Brésil.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bourse: Wall Street dans des montagnes russes, termine en baisse

Mis à jour il y a 11 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. « Les marchés ne sont pas tellement rationnels.»

Titres en action: EasyJet, Cineworld, Airbus...

Mis à jour à 08:43 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Abonnez-vous à vos médias locaux, exhorte la libérale Isabelle Melançon

Il y a 58 minutes | La Presse Canadienne

La députée invite tous les Québécois à prendre conscience de l’hécatombe dans la presse régionale, notamment.