Chantier Davie décroche le plus gros contrat fédéral de son histoire

Publié le 01/11/2018 à 12:08

Chantier Davie décroche le plus gros contrat fédéral de son histoire

Publié le 01/11/2018 à 12:08

Par La Presse Canadienne

[Photo: Davie]

Le chantier Davie obtient une nouvelle part du gâteau des contrats fédéraux alors qu’il ne compte plus que 250 travailleurs.

« C’est enfin la stabilité », a réagi le porte-parole de l’entreprise, Frédérik Boisvert.

Ottawa a confirmé jeudi matin son intention d’octroyer à trois chantiers maritimes canadiens des contrats d’entretien de frégates valant en tout 7 milliards $. Davie se retrouverait ainsi responsable de l’entretien de trois ou quatre frégates.

« C’est un contrat qui est majeur, s’est réjoui le député libéral de la région de Québec, Joël Lightbound. Le plus grand contrat de l’histoire du chantier Davie de la part du fédéral. »

Services publics et Approvisionnement Canada a émis, au nom du ministère de la Défense nationale, des préavis d’adjudication de contrats pour l’entretien des 12 frégates de la classe Halifax du Canada à Irving Shipyards, d’Halifax, en Nouvelle Écosse, à Chantier Davie Canada, de Lévis, au Québec, et à Seaspan Victoria Shipyards, de Victoria, en Colombie-Britannique.

Le gouvernement explique que les 12 frégates de la classe Halifax pourront ainsi continuer de faire l’objet de travaux de maintenance et d’ingénierie jusqu’à la livraison des navires de combat canadiens. Le travail commencerait toutefois seulement en 2021.

« On ne doit pas nier quand même le défi qui va nous mener en 2021 parce qu’au niveau du contingent de la main d’œuvre, ça va être dur à maintenir en raison du faible volume de contrats qu’on a », a expliqué M. Boisvert.

Le chantier qui compte actuellement 250 employés risque de tomber

à 50 en 2019. Il en comptait 1500 lors de la conversion du navire Astérix en 2017.

De passage dans la région de Québec, le chef conservateur, Andrew Scheer, a dit trouver « intéressant » que le gouvernement Trudeau choisisse le jour de sa visite pour rendre la nouvelle publique.

La Marine royale canadienne (MRC) possède 12 frégates de la classe Halifax. Sept d’entre elles sont stationnées à Halifax et les cinq autres à Esquimalt, en Colombie-Britannique.

La Marine exige qu’au moins 8 des 12 frégates puissent être déployées en tout temps pour qu’elle puisse honorer ses engagements envers le gouvernement du Canada.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Ottawa fait un signe de la tête au chantier Davie

Le gouvernement fédéral donne un coup d'accélérateur à sa stratégie de construction navale.

Davie: livraison dans les temps du brise-glace à la Garde côtière

Le chantier maritime a, en outre, obtenu 90 millions $ supplémentaires pour d’autres travaux.

À la une

Démystifier les formes d'accompagnement

Édition du 20 Juillet 2019 | Benoîte Labrosse

MENTORAT, PARRAINAGE ET COACHING. Quel genre de relation désignent exactement les termes mentorat, coaching ...

Un passage obligé pour les entrepreneurs?

Édition du 20 Juillet 2019 | Benoîte Labrosse

MENTORAT, PARRAINAGE ET COACHING. Les programmes pour entrepreneurs se multiplient. Est-ce que cela signifie qu'un ...

Les multiples facettes du parrainage

Édition du 20 Juillet 2019 | Benoîte Labrosse

MENTORAT, PARRAINAGE ET COACHING. Au Québec, le parrainage est un terme fourre-tout qui regroupe plusieurs ...