Montréal renonce aux trottinettes électriques en libre-service

Publié le 19/02/2020 à 13:32

Montréal renonce aux trottinettes électriques en libre-service

Publié le 19/02/2020 à 13:32

Par La Presse Canadienne

Seulement 20 % des trottinettes auraient été stationnées dans l’un des 410 espaces définis à cette fin. (Photo: John Bazemore/ La Presse canadienne)

Les trottinettes électriques en libre-service ne circuleront pas dans les rues de Montréal en 2020, a annoncé mercredi la métropole. 

La Ville a expliqué que « malgré un règlement contraignant pour les (véhicules non immatriculés en libre-service sans ancrage), (…) certains aspects de leur déploiement n’ont pas été à la hauteur et que les opérateurs n’ont pas été en mesure de responsabiliser les utilisateurs et utilisatrices quant au stationnement adéquat de ces véhicules ».

Seulement 20 % des trottinettes auraient été stationnées dans l’un des 410 espaces définis à cette fin.

La Ville a donc fait savoir qu’elle allait « suspendre cette année les demandes de permis pour les trottinettes et réfléchir à des solutions pour mieux encadrer le service et limiter les nuisances » et que « la réglementation visant le stationnement des trottinettes est suspendue pour la saison 2020 ».

Les vélos en libre-service sans ancrage seront en revanche maintenus, mais avec une nouvelle réglementation du service.

Les vélos devront ainsi obligatoirement être munis d’un cadenas intégré pour permettre leur stationnement sur les supports à vélo. De plus, on imposera un nombre maximal de 1000 véhicules par permis et un maximum de trois permis d’opérateurs en 2020.

De nouveaux tarifs sont prévus pour les permis d’exploitation dans l’objectif d’améliorer l’offre de stationnement à vélos sur le territoire, et une contribution supplémentaire de 75 $ par véhicule sera demandée et servira à l’achat de nouveaux supports à vélos.

La Ville affirme enfin que le service BIXI et ses 7430 vélos demeurent la colonne vertébrale du réseau de vélos en libre-service de Montréal.

« Les données analysées par l’Université McGill démontrent la complémentarité des vélos et des trottinettes en libre-service avec BIXI », peut-on lire dans le communiqué.

 


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

La prolifération des cas aux É.-U. ne décourage pas les camionneurs

«Le désavantage qu’était l’isolement pour le métier de camionneur est devenu une qualité. »

Air Canada transportera des marchandises essentielles

25/03/2020 | Catherine Charron

Air Canada s’assurera « que ces biens essentiels sont vendus à la juste valeur du marché».

À la une

Mirabel: Airbus Canada se tourne vers la subvention salariale

Airbus Canada a choisi, comme Air Canada, de se tourner vers la subvention salariale d'urgence d'Ottawa.

COVID-19: des employés d'entretien ménager du privé réclament une prime de risque

Des travailleurs du privé qui font du nettoyage et de la désinfection en sous-traitance demandent une prime de risque.

Sans vaccin, la vie ne reprendra pas son cours normal dit Trudeau

Les programmes d'aide financière seront-ils reconduits à la fin de cette première vague?