Mobike, numéro un mondial du vélopartage, aurait été rachetée pour 4,4G$

Publié le 04/04/2018 à 07:20

Mobike, numéro un mondial du vélopartage, aurait été rachetée pour 4,4G$

Publié le 04/04/2018 à 07:20

Par AFP

Le numéro un mondial du vélopartage, le chinois Mobike, a été racheté par son compatriote Meituan, a-t-il annoncé mercredi, une opération qui le valorise 4,4 milliards de dollars, selon des médias.

Meituan, principale application chinoise d'achats groupés et de services de proximité, a signé un accord de rachat de Mobike, a annoncé ce dernier dans un communiqué.

Avec son grand concurrent Ofo, Mobike, société fondée à Shanghai en 2015, est l'un des pionniers du vélopartage en Chine, où ses bicyclettes au logo orange sont omniprésentes dans les rues des grandes métropoles. A l'aide de leur téléphone portable, les utilisateurs peuvent déverrouiller un vélo n'importe où et le déposer où bon leur semble après leur trajet, pour une somme modique.

Mobike revendique plus de 200 millions d'utilisateurs et 30 millions de trajets par jour. Le groupe s'est développé dans une quinzaine de pays où ses vélos sont disponibles dans quelque 200 villes, selon le communiqué.

Les deux groupes n'ont pas révélé le montant de l'acquisition, mais selon l'agence de presse Bloomberg, Meituan reprendrait les actifs pour 2,2 milliards d'euros et assumerait pour près de 600 millions d'euros de dette.

L'opération est la dernière salve en date que se livrent par procuration les deux géants de l'internet chinois, Tencent, qui soutient Meituan, et Alibaba, entré au capital d'Ofo, l'application aux vélos jaunes.

Alibaba a avancé un pion cette semaine en annonçant lundi l'acquisition du numéro un chinois de la livraison de plats à domicile, ele.me. Cette société, directement concurrente de Meituan, se retrouve ainsi valorisée 7,7 milliards d'euros.

Tencent et Alibaba s'affrontent principalement autour de leurs plateformes de paiements électroniques, respectivement WeChat Pay et Alipay, omniprésentes en Chine.

La transaction «est tout à fait positive pour Meituan, qui couvre désormais entièrement tous les aspects des services de proximité», a déclaré à Bloomberg l'expert Zhou Xin, du cabinet de consultants Jkinvest Bigdata.

Meituan envisage de s'introduire en Bourse à Hong Kong, peut-être dès cette année, visant une valorisation potentielle de près de 50 milliards d'euros, selon Bloomberg.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

«Lime et Bird, ça va péter avant longtemps»

30/08/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. PBSC, la société derrière le BIXI, est moins flamboyante que ses rivales… mais elle est bien plus rentable.

Cette trottinette québécoise veut damer le pion à la Silicon Valley

01/08/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. Seul hic : tandis que Bird et Lime empochent des centaines de millions $, la SAAQ bloque leur rivale québécoise.

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

Il y a 20 minutes | François Normand

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...