Mobike, numéro un mondial du vélopartage, aurait été rachetée pour 4,4G$

Publié le 04/04/2018 à 07:20

Mobike, numéro un mondial du vélopartage, aurait été rachetée pour 4,4G$

Publié le 04/04/2018 à 07:20

Par AFP

Le numéro un mondial du vélopartage, le chinois Mobike, a été racheté par son compatriote Meituan, a-t-il annoncé mercredi, une opération qui le valorise 4,4 milliards de dollars, selon des médias.


Meituan, principale application chinoise d'achats groupés et de services de proximité, a signé un accord de rachat de Mobike, a annoncé ce dernier dans un communiqué.


Avec son grand concurrent Ofo, Mobike, société fondée à Shanghai en 2015, est l'un des pionniers du vélopartage en Chine, où ses bicyclettes au logo orange sont omniprésentes dans les rues des grandes métropoles. A l'aide de leur téléphone portable, les utilisateurs peuvent déverrouiller un vélo n'importe où et le déposer où bon leur semble après leur trajet, pour une somme modique.


Mobike revendique plus de 200 millions d'utilisateurs et 30 millions de trajets par jour. Le groupe s'est développé dans une quinzaine de pays où ses vélos sont disponibles dans quelque 200 villes, selon le communiqué.


Les deux groupes n'ont pas révélé le montant de l'acquisition, mais selon l'agence de presse Bloomberg, Meituan reprendrait les actifs pour 2,2 milliards d'euros et assumerait pour près de 600 millions d'euros de dette.


L'opération est la dernière salve en date que se livrent par procuration les deux géants de l'internet chinois, Tencent, qui soutient Meituan, et Alibaba, entré au capital d'Ofo, l'application aux vélos jaunes.


Alibaba a avancé un pion cette semaine en annonçant lundi l'acquisition du numéro un chinois de la livraison de plats à domicile, ele.me. Cette société, directement concurrente de Meituan, se retrouve ainsi valorisée 7,7 milliards d'euros.


Tencent et Alibaba s'affrontent principalement autour de leurs plateformes de paiements électroniques, respectivement WeChat Pay et Alipay, omniprésentes en Chine.


La transaction «est tout à fait positive pour Meituan, qui couvre désormais entièrement tous les aspects des services de proximité», a déclaré à Bloomberg l'expert Zhou Xin, du cabinet de consultants Jkinvest Bigdata.


Meituan envisage de s'introduire en Bourse à Hong Kong, peut-être dès cette année, visant une valorisation potentielle de près de 50 milliards d'euros, selon Bloomberg.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Cette trottinette québécoise veut damer le pion à la Silicon Valley

01/08/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. Seul hic : tandis que Bird et Lime empochent des centaines de millions $, la SAAQ bloque leur rivale québécoise.

10 choses à savoir mardi

15/05/2018 | Alain McKenna

Un hackathon pour sauver Tesla. Ces arbres fluo remplacent les lampadaires. Du karting sur votre prochaine croisière!

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.