Manifestation contre la Nano en Inde

Publié le 29/08/2008 à 00:00

Manifestation contre la Nano en Inde

Publié le 29/08/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
La Nano, destinée aux Indiens aux finances limitées, est censée arriver sur le marché à la fin 2008, au prix de 2.500 dollars (un peu moins de 1.700 euros) mais le mouvement actuel pourrait retarder sa sortie.

Tata Motors a acquis 403 hectares de terres cultivées au Bengal-Occidental pour construire son usine mais les paysans du cru estiment ne pas avoir été suffisamment indemnisés et l'opposition politique accuse le géant de l'acier de tirer parti de la misère des campagnes, en incitant, voire en forçant, les paysans à vendre à bas prix. Les deux tiers environ des plus d'un milliard d'Indiens vivent de l'agriculture.

Les manifestations ont commencé en décembre 2006 et se sont intensifiées récemment. L'opposition organise depuis près d'une semaine des barrages sur la grande route desservant l'usine et des marches quotidiennes.

Vendredi, Tata a pour la première fois demandé à ses quelque 5.500 employés et sous-traitants de ne pas venir travailler. "Nous voulons évaluer la situation", a expliqué le porte-parole du groupe indien, Debasis Ray. La semaine dernière, le PDG Ratan Tata a menacé de fermer l'usine si les manifestations continuaient.

L'an dernier, l'indignation soulevée par la mort de 14 paysans par la police à Nandigram a entraîné l'abandon d'un projet de construction d'une zone économique spéciale destinée à attirer les investissements étrangers.

image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Et si on donnait des cours de savoir-vivre entrepreneurial...

BLOGUE INVITÉ. Il manque un point essentiel à la formation de nos aspirants dirigeants: le savoir-vivre entrepreneurial.

Legault prudent sur les nouvelles difficultés de Bombardier

M. Legault s’est limité à dire qu’il fallait maintenant tenter de « faire le mieux possible ».

737 MAX: Boeing cherche Ă  emprunter au moins 10 G$

09:42 | AFP

Cette somme lui permettra de faire face Ă  la facture galopante de la crise du 737 MAX.