Légère baisse des exportations de pétrole par rail en octobre

Publié le 22/12/2020 à 14:08

Légère baisse des exportations de pétrole par rail en octobre

Publié le 22/12/2020 à 14:08

Par La Presse Canadienne
Un train de marchandises est immobilisé au quai.

Selon la Régie de l'énergie du Canada, la plus faible utilisation du transport par rail est notamment attribuable au plongeon de la demande dans la foulée de la pandémie de COVID−19. (Photo: 123RF)

Les exportations canadiennes de pétrole par rail ont affiché une légère baisse en octobre par rapport au mois précédent, ce qui constitue une rare période de stabilité dans le cadre d’une année qui comprend un mois record ainsi qu’un creux de huit ans.

La Régie de l’énergie du Canada (REC) a fait savoir mardi que les livraisons se sont chiffrées à 92 800 barils de brut par jour, par rapport à 94 440 barils par jour en septembre. Cette quantité est toutefois largement inférieure aux 270 000 barils de pétrole par jour expédiés en octobre 2019.

Le transport ferroviaire du pétrole brut est considéré comme plus cher que le transport par pipeline, alors les expéditeurs ont tendance à n’y avoir recours que lorsque les pipelines sont remplis au maximum de leur capacité ou lorsque le marché de destination offre des prix beaucoup plus élevés que ceux qui peuvent être obtenus au Canada.

Selon la REC, la plus faible utilisation du transport par rail est notamment attribuable au plongeon de la demande dans la foulée de la pandémie de COVID−19.

Les exportations globales de pétrole brut en octobre se sont élevées à 3,58 millions barils par jour, contre 3,37 millions de barils par jour en septembre.

Sur le même sujet

Tensions avec la Chine: pas d'embellie pour les entreprises

13/04/2021 | François Normand

Certaines sociétés canadiennes ont commencé à réduire leur présence en Chine au profit de pays comme l'Inde.

Des exportateurs québécois plus compétitifs grâce à Joe Biden

07/04/2021 | François Normand

ANALYSE. Son gouvernement veut annuler la moitié des baisses d’impôt consenties par Donald Trump en 2018.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.