Le patron de Tesla s'en prend violemment à Apple

Publié le 09/10/2015 à 15:44

Le patron de Tesla s'en prend violemment à Apple

Publié le 09/10/2015 à 15:44

Quand le patron visionnaire de Tesla (NY., TSLA)  et Space X s'en prend à Apple (NY., AAPL), il ne retient pas ses coups.

À lire aussi: «Tesla ne fabrique pas des voitures mais une industrie»

Dans une grande interview qu'il a récemment donné au magazine allemand Handelsblatt (à lire ici), Elon Musk a distribué quelques coups bien sentis qui font parler. Sa victime? Apple.

À une question à propos de l'ambition de la firme à la pomme d'investir dans l'automobile, le patron de Tesla a répondu, cinglant: «Vous avez déjà jeté un oeil sur l'Apple Watch? (rires) Non, sérieusement: c'est bien qu'Apple veuille investir dans cette industrie. Mais une voiture, c'est un peu plus complexe qu'une montre ou qu'un téléphone.»

Et l'homme qui a inspiré Robert Downey Jr pour le personnage d'Iron Man ne s'est pas arrêté là. Interrogé sur le fait qu'Apple embauchait les meilleurs ingénieurs, il a répliqué: «Les meilleurs ingénieurs? Ils ont embauché des gens qu'on a viré. On blague souvent ici sur le fait qu'Apple est devenu le cimetière de Tesla. Quand ça ne marche pas chez Tesla, tu vas bosser chez Apple. Et je ne rigole pas.»

Au-delà de la blague

Au-delà de ses attaques anti-Apple, Elon Musk en a quand même profité pour donner sa vision du futur de sa société. «J'espère qu'on sera profitable l'année prochaine, déclare-t-il notamment dans l'interview. On ne peut pas continuer à perdre de l'argent indéfiniment, c'est clair.»

Il annonce cependant que cette année Tesla va investir beaucoup dans la fabrication du Model X et, à plus long terme, dans le déjà fameux Model 3. «Notre but est bien d'être en positif l'an prochain. Mais nous ne ralentirons pas notre développement au nom de la sacro-sainte rentabilité.» 

Finalement questionné sur la disponibilité de son modèle, notamment en Europe, il a répondu avec son habituel mantra: «Je le dis depuis 9 ans. 1ère étape: une voiture chère, produite à peu d'unités. 2e étape: des prix intermédiaires, une production moyenne. 3e étape: des prix bas, et un gros volume de production.»

La route est tracée. Les concurrents savent à quoi s'en tenir.

À la une

Bourse: hyper volatile, Wall Street conclut proche de l'équilibre mais perd sur la semaine

Mis à jour le 20/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre un gain hebdomadaire pour la première fois en 2 mois.

À surveiller: Lightspeed, Canopy Growth et Alimentation Couche-Tard

20/05/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Lightspeed, Canopy Growth et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Siemens

Mis à jour le 20/05/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.