Essai routier - L'utilitaire à l'italienne


Édition du 09 Mai 2015

Essai routier - L'utilitaire à l'italienne


Édition du 09 Mai 2015

Elle a une parenté directe avec sa cousine, la Cinquecento. Elle lui ressemble à s'y méprendre quand on la regarde de face. Mais vue de profil, la situation change : la nouvelle Fiat 500X est un petit utilitaire aux dimensions plus imposantes que celles de sa parente.

À lire aussi :
Les brèves du Cahier Auto (Édition du 9 mai 2015)
Essayer une Tesla en entreprise
Le tourisme automobile enrichit plusieurs régions
La Route 66, un parcours mythique, de Chicago à Santa Monica
Sur les traces de Napoléon, de la Côte d'Azur à Grenoble
Crevettes et fous de Bassan en Gaspésie
Comment préparer son road trip
Des nouveautés étonnantes au salon de Shanghai

Normal, puisque la 500X est un utilitaire sport de microformat. L'appellation résume cependant bien sa mission : agir à la fois comme un petit véhicule citadin, et lui ajouter quelques capacités plus poussées, le tout dans des dimensions qui demeurent modestes. Car la Fiat 500X a beau être plus imposante que les autres membres de la famille, elle se compare tout de même à de petits véhicules comme le Nissan Juke, le Buick Encore ou la Mini Countryman.

L'habitacle est moderne, affiche les systèmes multimédias propres au groupe FCA et continue d'être parmi les plus simples à manipuler de l'industrie. L'ergonomie est bien pensée, et seule la qualité de certains matériaux (comme le revêtement de cuirette qui recouvre l'intérieur des portes) risque de poser problème à long terme.

Un bon mot pour l'espace disponible. Trois passagers pourront prendre place sur la banquette arrière (malgré quelques contraintes pour celui du milieu) qui comporte assez d'espace pour les jambes.

Cinq versions sont offertes : Pop, Sport, Lounge, Trekking et Trekking plus. Ces deux dernières affichent une allure plus musclée mais proposent la même motorisation.

Détail d'importance, les versions Pop, Sport et Trekking proposent de série un moteur 1,4 L MultiAir de 160 ch que l'on connaît bien pour l'avoir utilisé au volant de la Abarth. Il est jumelé à une boîte manuelle à 6 vitesses et à une traction avant. Toutes les versions peuvent être équipées du moteur Tigershark de 2,4 L de 180 ch, jumelé cette fois à une boîte automatique à 9 rapports et, au choix, à la traction intégrale avec essieu arrière à désaccouplement.

Tandis que la boîte manuelle fait un travail honnête en version de base, il se peut que la version automatique aiguise votre patience. Elle a tendance à ne réagir qu'au moment où elle le veut, ce qui ne convient pas toujours à vos intentions de conduite. La Fiat 500X a une grande qualité : elle est la Fiat 500 qu'on aurait dû offrir dès le début.

Fiche technique :

Moteur : 1,4 L 4 cylindres MultiAir

Autre moteur : 2,4 L 4 cylindres

Puissance : 160 cheveaux à 5 500 tr/min

Couple : 184 lb-pi à 2 500 tr/min

Transmission : automatique 9 vitesses

Autre transmission : manuelle 6 vitesses

Rouage : traction ou intégral

Prix : de 21 495 $ à 32 690 $

À lire aussi :
Les brèves du Cahier Auto (Édition du 9 mai 2015)
Essayer une Tesla en entreprise
Le tourisme automobile enrichit plusieurs régions
La Route 66, un parcours mythique, de Chicago à Santa Monica
Sur les traces de Napoléon, de la Côte d'Azur à Grenoble
Crevettes et fous de Bassan en Gaspésie
Comment préparer son road trip
Des nouveautés étonnantes au salon de Shanghai

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, craintes d'une récession

Mis à jour le 29/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de près de 150 points.

À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Air Canada et Vêtements de sport Gildan?

Les mythes de la table d’imposition

29/06/2022 | Thomas Gaudet

BLOGUE INVITÉ. Non, votre voisin n’est pas la référence en matière fiscale.