KCS: le STB rejette la fiducie de vote du CN

Publié le 31/08/2021 à 14:21

KCS: le STB rejette la fiducie de vote du CN

Publié le 31/08/2021 à 14:21

Par La Presse Canadienne

Le CN avait déposé une offre de 33,6 milliards $ US pour acquérir Kansas City Southern. (Photo: La Presse Canadienne)

Les autorités réglementaires américaines ont rejeté la fiducie de vote de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN), une décision qui menace de faire dérailler son projet d'acquisition de Kansas City Southern pour 33,6 milliards $ US.

Le Surface Transportation Board a déterminé, à l’unanimité, que la proposition du Canadien National n’était pas conforme à l’intérêt public en vertu de sa réglementation sur les fusions. 

La mise en place d’une fiducie de vote aurait assuré l’indépendance et la santé financière de KCS pendant le déroulement d’un examen approfondi de la transaction, tout en permettant aux actionnaires d’être payés sans devoir attendre une décision finale sur la proposition d’acquisition du CN. 

La décision, qui peut être portée en appel, pourrait forcer le CN à allonger une somme de 1 milliard $ US au chemin de fer américain, en plus des 700 millions $ US qu’il a accepté de verser à KCS lorsque ce dernier a accepté de tourner le dos à une entente de regroupement avec le Chemin de fer Canadien Pacifique (CP).

Sur le même sujet

Le lanceur d'alerte de Twitter détaille ses accusations devant les sénateurs

Mis à jour le 13/09/2022 | AFP

«La direction de Twitter trompe les élus, les régulateurs et même son propre conseil d'administration.»

Twitter: Musk autorisé à modifier sa plainte avec le lanceur d'alerte

Mis à jour le 07/09/2022 | AFP

Elon Musk pourra ajouter les accusations du lanceur d'alerte dans ses arguments, mais le procès ne sera pas repoussé.

À la une

EN DIRECT: suivez les résultats des élections provinciales avec «Les Affaires»

Il y a 51 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Suivez les résultats des élections avec les journalistes de «Les Affaires» et notre expert invité, Raphaël Melançon.

Les bureaux de vote fermeront sous peu

Mis à jour il y a 10 minutes | La Presse Canadienne

Il reste moins d'une heure pour se rendre aux urnes.

Les chefs des différents partis politiques se sont aussi rendus voter

Paul St-Pierre Plamondon, qui est allé voter dans sa circonscription de Camille-Laurin, à Montréal, en avant-midi.