GM: la baisse est moins pire que prévu

Publié le 30/10/2013 à 08:45

GM: la baisse est moins pire que prévu

Publié le 30/10/2013 à 08:45

Par AFP

Photo:Bloomberg

Le premier constructeur automobile américain, General Motors (GM), a vu son bénéfice chuter de 53% sur un an au troisième trimestre tout en restant meilleur que prévu, et a fortement réduit les pertes de sa division en Europe.

Le bénéfice net part du groupe atteint 698 millions de dollars, ce qui ressort à 96 cents par action en excluant les éléments exceptionnels alors que les analystes tablaient sur 93 cents en moyenne.

Les éléments exceptionnels sont essentiellement dû à une charge de quelque 800 millions de dollars relative au rachat de 120 millions d'actions préférentielles du groupe.

La baisse du bénéfice est aussi due à une hausse des impôts versés par le groupe à hauteur de 500 millions de dollars sur un an.

Le chiffre d'affaires a progressé de 4% à 39 milliards de dollars, un peu inférieur aux prévisions des analystes, qui misaient sur 39,4 milliards.

« Nous avons progressé au troisième trimestre en améliorant nos marges en Amérique du Nord et notre part de marché mondial grâce à la vigueur de notre marque Chevrolet », a commenté le PDG Dan Akerson, cité dans le communiqué.

L'Amérique du Nord reste le moteur du groupe avec un bénéfice de 2,2 milliards de dollars soit une hausse de 29%. La division européenne, talon d'Achille du groupe, a réduit sa perte à 214 millions de dollars contre 487 millions un an plus tôt.

L'Amérique du sud a enregistré un bond de 79% de son bénéfice à 284 millions de dollars, mais GM a en revanche vu son bénéfice chuter de 61% sur un an en Asie.

Enfin la filiale de prêt automobile GM Financial a affiché une bonne performance avec un bénéfice en hausse de 68% sur un an.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

À la une

Bombardier: «c'est la fin d'une époque et c’est extrêmement malheureux»

Tandis que les marchés accueillent favorablement la vente à Mitsubishi, les employés cachent mal leur déception.

Bombardier vend son programme d'avions régionaux à Mitsubishi

Mis à jour à 14:36 | Julien Arsenault, PC

Ce serait la dernière étape de la transformation de Bombardier dans le secteur aéronautique selon Alain Bellemare.

La Fed réfléchit à une éventuelle baisse des taux d'intérêt

13:24 | AFP

Depuis mai dernier, « le tableau a changé », explique le président de la Banque centrale.