GM clôt sa restructuration par la mise en place d'une fiducie pour la santé

Publié le 08/11/2011 à 17:07

GM clôt sa restructuration par la mise en place d'une fiducie pour la santé

Publié le 08/11/2011 à 17:07

Par La Presse Canadienne

Le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) a indiqué mardi qu'une nouvelle fiducie de 2,5 milliards $ financée par General Motors Canada couvrira le coût des prestations de soins de santé supplémentaires des 32 000 retraités du constructeur.

La mise en place de la Fiducie de soins de santé des retraités du secteur de l'automobile a été négociée au cours de la restructuration judiciaire de GM (TSX:GMM.U), en 2009. Le fonds vient d'être approuvé par la Cour de justice de l'Ontario.

Le président des TCA, Ken Lewenza, a affirmé mardi que l'établissement de la Fiducie représentait la dernière étape dans la restructuration de GM Canada. Le syndicat compte désormais se concentrer sur le succès de l'entreprise et sur le maintien de sa présence au Canada.

GM versera une somme initiale d'environ 1 milliard $ dans la fiducie. Ses contributions doivent totaliser 2,5 milliards $ au cours des sept prochaines années.

Ces versements, plus les produits d'investissement, serviront à payer les prestations de soins de santé supplémentaires auxquelles ont droit les retraités, que ce soit les médicaments, les soins dentaires ou les soins de la vue. Ces frais étaient jusqu'ici assumés directement par l'entreprise.

M. Lewenza a expliqué mardi que la Fiducie allait permettre aux retraités de toucher au moins une partie de leurs prestations même en cas de faillite de GM. Un système semblable est en place pour les retraités de Chrysler Canada depuis le début de l'année.


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.