Enquête criminelle sur Toyota

Publié le 22/02/2010 à 15:39

Enquête criminelle sur Toyota

Publié le 22/02/2010 à 15:39

Par La Presse Canadienne

Aux Etats-Unis, 34 décès ont été attribués depuis 2000 au problème de véhicules Toyota. Photo : Bloomberg

Des procureurs fédéraux ont ouvert une enquête judiciaire aux Etats-Unis sur les problèmes de sécurité de Toyota, a reconnu le constructeur automobile qui se prépare à répondre à des questions des parlementaires au Capitole concernant ses rappels massifs de véhicules.

PLUS : Toyota a négocié un rappel limité avec Washington

Le constructeur japonais a annoncé qu'il avait reçu une citation à comparaître d'un grand jury fédéral à New York, qui cherche des documents concernant une accélération imprévisible dans certains véhicules et le système de freins de sa Prius, une voiture dotée d'une technologie hybride.

Toyota a aussi dit avoir reçu une citation à comparaître et une demande de documents du Bureau de Los Angeles de la SEC (Securities and Exchange Commission), la Commission de réglementation et de contrôle des marchés financiers. La SEC cherche des documents concernant cette accélération imprévisible, selon Toyota.

Ces citations à comparaître sont les dernière demandes de documentation en date. Au cours du week-end, le constructeur japonais a déjà donné des documents aux enquêteurs du Congrès.

Selon des données rassemblées par le gouvernement américain, 34 décès ont été attribués depuis 2000 aux Etats-Unis au problème d'accélération soudaine de véhicules Toyota.

 

 

À la une

Le rendement de la CDPQ en 2020 est sous son indice de référence

Il y a 12 minutes | La Presse Canadienne

Il s’agit de la moins bonne performance du bas de laine des Québécois depuis 2018.

CDPQ: une gestion de l'innovation à trois niveaux

SPÉCIAL INNOVATION. Gérer l’innovation au sein d’une organisation aussi vaste que la CDPQ n'est pas une mince tâche.

Le prix médian pour un condo à Montréal atteint 436$/pi2 en 2020

BLOGUE INVITÉ. Le prix médian au pi2 des copropriétés sur l'île de Montréal a grimpé de 14% en 2020.