Contrat hongrois de 112 M$ US pour Bombardier

Publié le 21/01/2010 à 12:20

Contrat hongrois de 112 M$ US pour Bombardier

Publié le 21/01/2010 à 12:20

Par La Presse Canadienne

Bombardier Transport a obtenu une commande d'une valeur de 112 millions $ US des Chemins de fer d'État hongrois (MAV) pour 25 locomotives Bombardier Traxx P 160 AC.

L'entente comprend également une option pour 25 autres locomotives. La filiale de Bombardier, spécialisée dans la construction de véhicules ferroviaires, devra livrer la première unité pour le printemps 2011.

Ces locomotives sont destinées au transport de voyageurs en Hongrie ainsi qu'au transport transfrontalier vers l'Autriche et l'Allemagne.

Selon le chef de la direction de MAV, Imre MDarkus, ces nouvelles motrices contribueront à la modernisation et à l'efficacité énergétique des Chemins de fer hongrois. Elles permettront ainsi à l'entreprise de réduire ses coûts d'entretien et de continuer à remplir d'autres obligations contractuelles relatives aux corridors internationaux.

L'assemblage final des locomotives pour MAV se fera à l'usine de Bombardier à Kassel, en Allemagne. Les caisses seront fabriquées à l'usine de Bombardier à Wroclaw, en Pologne, les bogies, à Siegen, en Allemagne, et les châssis de bogies au site de MDatranovDak, en Hongrie. Les usines de Bombardier à Mannheim et à Hennigsdorf, en Allemagne, fourniront la technologie de propulsion et de contrôle et l'équipement de propulsion.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre ThĂ©roux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.