Cinq PME créent une coop de nolisement

Publié le 27/03/2010 à 00:00

Cinq PME créent une coop de nolisement

Publié le 27/03/2010 à 00:00

Par Claudine Hébert

Depuis deux ans, Les Forages L.B.M, de Victoriaville, fait partie d'un groupe de cinq entrepreneurs des Bois-Francs qui ont fondé Coopair, une coopérative de services de nolisement offerts à partir de l'aéroport régional André-Fortin, de Victoriaville.

Les cinq entreprises partagent un Beechcraft KingAir B10 pour déplacer leurs équipes de travail, rencontrer leurs clients et leurs fournisseurs, effectuer le suivi de leurs projets et réaliser des activités promotionnelles. Économique, comme formule ? " Le prix n'est pas moins cher que celui du marché. En revanche, nous bénéficions de nombreux avantages qui valent le coût ", dit Martin Sanfaçon, directeur de projet chez Forages L.B.M., qui avoue être très satisfait du service.

Six heures d'autonomie de vol

L'aéronef, géré par Aviation Bois-Francs, peut transporter jusqu'à huit passagers. Grâce à une autonomie de vol de six heures, il permet aux membres de rejoindre rapidement l'ensemble du territoire québécois, y compris les régions du Nord-du- Québec, et les grandes villes du nord-est américain.

" Flexible, adapté à nos besoins et surtout accessible à partir de notre porte, cet appareil peut se poser aussi bien sur les pistes en gravier à proximité des chantiers où nous sommes appelés, que sur celles de Toronto, Boston et New York, si nécessaire ", indique M. Sanfaçon que nous avons justement rejoint dans le nord de l'Ontario où l'entreprise procède au forage de mines de diamants.

Les Constructions Pépin et Fortin, Fournitures funéraires Victoriaville, Sani-Marc et Roland Boulanger complètent le groupe des partenaires.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...