«Ce qui compte, c'est d'avoir un véhicule spacieux et confortable» - Jonathan Garnier, La Guilde culinaire


Édition du 10 Octobre 2015

«Ce qui compte, c'est d'avoir un véhicule spacieux et confortable» - Jonathan Garnier, La Guilde culinaire


Édition du 10 Octobre 2015

Par Claudine Hébert

«Je passe beaucoup de temps en voiture pour le travail. Je roule de 30 000 à 40 000 kilomètres par année. Je fais régulière- ment des démonstrations dans différents salons, festivals, voire directement en entreprise », explique Jonathan Garnier, de

Jonathan Garnier, propriétaire de La Guilde culinaire, à Montréal, avait besoin d'un véhicule très spacieux pour transporter le matériel nécessaire aux cours de cuisine, aux démonstrations culinaires et pour le service de traiteur. Ce qu'il a trouvé avec sa Mazda CX9 2013.

Les Affaires - Pourquoi avoir choisi ce véhicule ?

Jonathan Garnier - J'ai hésité entre la Mazda CX9, l'Audi Q7, le BMW X7 et le Ford Edge. Tout comme la Mazda CX9, ce sont tous des véhicules qui m'offraient l'espace nécessaire pour transporter mon matériel de cuisine, ma glacière remplie d'aliments et mes plats de bouchées déjà préparées. Tous me permettaient également de suspendre mes vestes de travail. J'ai finalement choisi la Mazda CX9 comme véhicule principal. Son moteur n'est pas aussi puissant que ceux des voitures de luxe, mais ce critère, pour moi, ne revêt pas trop d'importance. Ce qui compte, c'est d'avoir un véhicule confortable et spacieux. C'est très pratique lorsque je dois transporter mes employés pour le service de traiteur. En comparant tous ces modèles, avec la CX9, j'ai pu obtenir beaucoup plus d'options pour un bien meilleur prix.

L.A. - Quelles sont ces options ?

J.G. - Je voulais des barres sur le toit, un démarreur à distance, des sièges chauffants, quatre roues motrices et surtout un toit ouvrant. Je passe beaucoup de temps en voiture pour le travail. Je roule de 30 000 à 40 000 kilomètres par année. Je fais régulièrement des démonstrations dans différents salons, festivals, voire directement en entreprise. Je participe aussi régulièrement à l'émission Salut Bonjour week-end, qui est enregistrée à Québec. L'été, entre deux rendez-vous, j'aime bien m'arrêter dans un endroit où je peux stationner la voiture dans un angle qui me permet de profiter des rayons du soleil grâce au toit ouvrant une bonne dizaine de minutes. C'est parfait pour recharger mes batteries. Le service à la clientèle que me propose Mazda a aussi pesé dans la balance.

L.A. - Qu'a-t-il de spécial, ce service ?

J.G. - Que ce soit pour le service d'entretien, le changement de pneu ou tout autre besoin, les mécaniciens de l'équipe de mon concessionnaire, situé à Laval, me donnent un service hors pair. Il leur est même arrivé de venir chercher mon véhicule dans le stationnement de mon entreprise.

L.A. - Quels sont vos gadgets préférés à bord du véhicule ?

J.G. - Les phares s'allument dès que la noirceur s'installe et les essuie-glaces se mettent en marche à la moindre goutte de pluie. Je regrette toutefois de ne pas avoir pris le GPS intégré. C'est un équipement qui se retrouvera dans mon prochain véhicule !

L.A. - Vous possédez deux autres véhicules. De quels modèles s'agit-il ?

J.G. - J'ai une Mazda CX5. Ce petit VUS convient parfaitement lorsque mon équipe doit se rendre chez un client. Il est moins volumineux mais offre suffisamment d'espace quand je dois transporter de la marchandise. J'ai également une Dodge Caravan 2006. C'est le plus spacieux de mes trois véhicules. Je l'utilise régulièrement pour le transport d'équipement et matériel de traiteur entre mes entrepôts.

L.A. - Quelle a été votre première voiture ?

J.G. - Dans les années 1990, j'ai acheté une Golf Volkswagen d'occasion. Ce modèle n'était pas tuable. Mon frère et moi faisions nous-mêmes les changements d'huile, le remplacement des bougies et d'autres réparations mécaniques. C'était manifestement une autre époque ! Aujourd'hui, même si j'en avais le temps, la mécanique des véhicules est devenue trop complexe pour que je m'y mette.

À lire aussi :
Le pari pas si fou de Tesla
Telsa : le réseau de superchargeurs le plus étendu
Des nouveautés présentées au Salon de Francfort
Lexus RX 350 et 450h 2016 : la classe affaires

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, craintes d'une récession

Mis à jour le 29/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de près de 150 points.

À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Air Canada et Vêtements de sport Gildan?

Les mythes de la table d’imposition

29/06/2022 | Thomas Gaudet

BLOGUE INVITÉ. Non, votre voisin n’est pas la référence en matière fiscale.