Cascades ferme son usine de Lachute

Publié le 06/09/2012 à 06:30, mis à jour le 06/09/2012 à 06:32

Cascades ferme son usine de Lachute

Publié le 06/09/2012 à 06:30, mis à jour le 06/09/2012 à 06:32

Par La Presse Canadienne

La fermeture de l'usine de Lachute de Cascades touche 155 employés. Photo: Benjamin Nantel

Cascades a annoncé mercredi la fermeture de son usine de boîtes pliantes de Lachute, une décision qui touchera près de 155 employés.

L'usine fermera ses portes à la fin du premier trimestre 2013, a précisé Cascades, qui procède à une restructuration de ses activités.

Environ 60 employés de l'usine de Lachute auront la possibilité d'être relocalisés dans d'autres usines de Norampac et de Cascades au Québec. Norampac a prévu les mesures nécessaires afin d'offrir un soutien approprié aux employés qui ne pourront être relocalisés, a précisé Cascades.

La compagnie a apporté de nombreux changements à ses activités au cours des derniers mois, incluant une consolidation de ses activités de transformation de cartonnage ondulé en Ontario et la fermeture d'une usine de serviettes de table à Toronto.

Par ailleurs, Cascades a annoncé mercredi un investissement de 22 millions $ dans plusieurs usines de l'entreprise, soit les installations de Viau à Montréal, à Mississauga et à Cobourg, en Ontario et à Winnipeg. Selon la compagnie, ces installations bénéficieront de nouveaux équipements modernes qui permettront d'optimiser leur production et leur efficacité.

L'action de Cascades a cédé mercredi 3 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 4,90 $.

À suivre dans cette section

À la une

L'«optionalité» ou l'art de se ménager de nombreuses options

BLOGUE INVITÉ. Une entreprise qui jouit d’une excellente santé financière a sensiblement plus d’options devant elle.

Fraude: Tony Accurso et quatre entreprises écopent d’amendes totalisant 4,2M$

Mis à jour à 11:54 | lesaffaires.com

Tony Accurso et 4 entreprises auxquelles il était associé devront rembourser 4,2M$ au trésor public.

Action collective autorisée contre Desjardins

La cause porte sur des pertes de rendement à la suite de la crise financière de 2008.