Annulations: politique assouplie pour Transat

Publié le 23/07/2020 à 14:32

Annulations: politique assouplie pour Transat

Publié le 23/07/2020 à 14:32

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

La relance du service aérien de Transat A.T. coïncide avec une modification de sa politique pour les vols annulés depuis la pandémie de COVID-19, mais cette dernière ne propose toujours pas de remboursements, comme le souhaiteraient plusieurs voyageurs.

Désormais, les crédits de voyage offerts par le voyagiste n’auront plus de date d’expiration, alors que ceux-ci étaient autrefois valides pour 24 mois, et seront transférables, a fait savoir jeudi la société mère du transporteur Air Transat.

Un porte-parole du voyagiste, Christophe Hennebelle, a expliqué, dans le cadre d’un entretien téléphonique, que l’assouplissement visait à ce que le crédit « convienne au plus grand nombre » de voyageurs.

Depuis le début de la crise sanitaire, plutôt que d’offrir des remboursements, les compagnies aériennes canadiennes ont généralement offert des crédits aux clients qui ont payé des voyages n’ayant jamais eu lieu en raison de la pandémie.

Cette approche a été vivement critiquée par plusieurs membres de la classe politique et des groupes de défense des consommateurs.

À la fin, juin, Air Canada avait commencé à offrir des remboursements à des clients, mais pas pour les voyageurs ayant acheté leur billet au Canada.

Après avoir été cloués au sol pendant 112 jours, les avions d’Air Transat recommençaient à offrir des vols commerciaux, jeudi, à destination de Toulouse, en France, Paris ainsi que Londres — après une escale à Toronto.

D’ici le 2 août, le « programme d’été réduit » devrait offrir 24 liaisons sur quelque 20 destinations.

 

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».