Air Canada fera de la livraison par drones

Publié le 04/06/2019 à 11:34

Air Canada fera de la livraison par drones

Publié le 04/06/2019 à 11:34

Par La Presse Canadienne
Des avions aux couleurs d'Air Canada

(Photo: Getty Images)

Air Canada (AC)  a signé un accord avec Drone Delivery Canada (FLT) afin d’aider à commercialiser et à vendre des services de livraison de drones.

Selon les termes de l’accord, Air Canada Cargo commercialisera et vendra des services de livraison par drones partout au Canada.

Air Canada Cargo a également convenu de ne pas utiliser d’autres fournisseurs de services de livraison de drones.

La durée initiale de l’accord est de 10 ans.

Tim Strauss, vice-président du fret chez Air Canada, a déclaré que la technologie des drones permettra de « proposer au secteur du fret des solutions rentables aux problèmes complexes liés à la chaîne d’approvisionnement dans les marchés non traditionnels, notamment dans les collectivités éloignées du Canada ».

M. Strauss est un membre indépendant du conseil consultatif de Drone Delivery Canada.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Investir: trois critères pour choisir ses actions

19/07/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Un investisseur devrait analyser ses titres boursiers comme s'ils étaient une entreprise privée.