Air Canada annule des vols vers la Chine en raison du coronavirus

Publié le 29/01/2020 à 11:35

Air Canada annule des vols vers la Chine en raison du coronavirus

Publié le 29/01/2020 à 11:35

Par La Presse Canadienne
Des avions Air Canada à l'aéroport

(Photo : 123RF)

Air Canada annule certains vols vers la Chine, alors que les voyageurs ébranlés par l'épidémie de coronavirus reportent ou abandonnent leurs projets de voyage.

La plus grande ligne aérienne du Canada effectue 33 vols par semaine vers la Chine et affirme que la réduction de capacité est relativement faible.

Air Canada (AC.TO) précise que les clients concernés seront avisés et se verront proposer d'autres options de voyage.

Les annulations interviennent alors que la ligne aérienne permet aux passagers de modifier gratuitement leurs réservations pour des vols directs vers Pékin et Shanghai, si ceux-ci sont prévus entre la fin janvier et la mi-février.

Air Canada renonce également aux frais de modification de réservation pour les vols qui transitent par une compagnie aérienne partenaire vers la ville chinoise de Wuhan, l'épicentre du virus, jusqu'à la fin mars.

Le transporteur montréalais a vu ses actions chuter d'environ 10 % depuis que les autorités ont confirmé, le 20 janvier, la transmission humaine de la maladie, qui a depuis fait 132 morts et infecté plus de 6000 personnes.

D'autres transporteurs aériens dans le monde ont aussi modifié leurs activités pour s'ajuster au coronavirus. British Airways a interrompu tous ses vols à destination de la Chine et American Airlines a suspendu les vols à destination et en provenance de Shanghai et de Pékin.

Ces transporteurs ont rejoint plusieurs lignes aériennes asiatiques qui ont suspendu ou réduit considérablement leurs services en raison des craintes liées au nouveau virus.

Air India et la compagnie aérienne sud-coréenne Seoul Air ont interrompu également tous leurs vols à destination du pays, et le Lion Air indonésien prévoient de faire de même. D'autres transporteurs, notamment Fin nair, Cathay Pacific, établie à Hong Kong, et Jetstar Asia, établie à Singapour, ont réduit considérablement leur service.

En plus de bousculer les déplacements, cette décision augmentera les inquiétudes concernant l'impact économique plus large de l'épidémie du coronavirus. Les hôtels, les compagnies aériennes, les casinos et les croisiéristes figurent parmi les industries qui subissent les répercussions les plus immédiates, en particulier dans les pays près de la Chine.

 


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.

Plus d'un milliard de marchandises bloquées au Québec

17/02/2020 | François Normand

«Une grosse entreprise manufacturière canadienne devra bientôt ralentir ou fermer des chaînes de production.» - MEQ