Aéroports de Montréal doit réduire ses coûts

Publié le 16/04/2020 à 16:10

Aéroports de Montréal doit réduire ses coûts

Publié le 16/04/2020 à 16:10

Par La Presse Canadienne
L'aéroport de Montréal

Des mises à pied ne figurent toutefois pas dans les annonces faites jeudi. (Photo: 123RF)

Aéroports de Montréal (ADM) s’attend à être privée de 250 millions $ cette année — soit environ 35 % de son chiffre d’affaires prévu en 2020 — en raison de la pandémie de COVID-19, ce qui l’oblige à mettre de l’avant une série de mesures pour réduire ses coûts.

Des mises à pied ne figurent toutefois pas dans les annonces faites jeudi par l’exploitant et le gestionnaire des aéroports Montréal-Trudeau et Mirabel.

ADM anticipe une baisse de 80 % du nombre de voyageurs d’avril à juin — le deuxième trimestre — alors que les pays ont fermé leurs frontières dans le but de freiner la propagation du nouveau coronavirus.

On fermera notamment une piste, l’aéroquai et environ le tiers des barrières dans les différentes jetées de l’aérogare Montréal-Trudeau, en plus de réduire de 45 % les dépenses en capital, ce qui mènera à « l’arrêt partiel ou complet de nombreux projets de construction ». ADM souhaite tout de même avancer la station du Réseau express métropolitain.

La haute direction renoncera à 20 % de sa rémunération et la baisse sera de l’ordre de 10 % pour les membres de l’équipe de direction. Pour les employés non syndiqués, il n’y aura pas d’augmentations salariales.

ADM se tournera également vers la subvention salariale proposée par Ottawa pour « compenser une partie du salaire d’environ un tiers » de ses employés qui occupent des postes considérés comme étant jugés « non essentiels ».

« ADM doit prendre des décisions difficiles, mais qui lui permettront de continuer à assurer une gestion responsable de ses actifs », a indiqué son président-directeur général, Philippe Rainville, par voie de communiqué.

L’exploitant et le gestionnaire des aéroports Montréal-Trudeau et Mirabel pourra bénéficier de l’exonération de loyer de 10 mois déjà annoncée par Transports Canada. Les quelque 38 millions $ qui seront dégagés « ne sont pas suffisants pour préserver la pérennité de l’organisation », a estimé ADM.

 


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

Sur le même sujet

Le Conseil des aéroports du Canada demande une aide fédérale

Un programme de dépistage de la COVID-19 dans les aéroports pourrait réduire ou éliminer les périodes de quarantaine.

Onze autres aéroports canadiens prendront la température des passagers

Les aéroports de Montréal, Toronto (Pearson), Calgary et Vancouver vérifiaient déjà la température des voyageurs.

À la une

Couche-Tard veut recharger les véhicules électriques

Alimentation Couche−Tard souhaite que ses établissements offrent la possibilité de recharger des véhicules.

Toujours vivant

Édition du 25 Novembre 2020 | Marie-Pier Frappier

BILLET. Chers compatriotes, ­armons-nous de patience et frappons dans la vie «à grand coup d’amour».

Retraite: plus de transparence demandée par des gestionnaires de fonds

Huit fonds exhortent les entreprises à divulguer des données environnementales, sociales et de gouvernance complètes.