Accident en Chine: l'action de Bombardier écope

Publié le 25/07/2011 à 11:22, mis à jour le 25/07/2011 à 17:03

Accident en Chine: l'action de Bombardier écope

Publié le 25/07/2011 à 11:22, mis à jour le 25/07/2011 à 17:03

Par Mathieu Lavallée

Photo : Bombardier

Le titre de Bombardier a reculé jusqu'à 5,7 % en séance lundi à la Bourse de Toronto à la suite d'un accident ferroviaire en Chine. Le titre a finalement clôturé à 5,95 $ sur un repli de 2,8%.

Samedi, un accident de train à haute vitesse dans la province de Zhejiang a entraîné la mort d'au moins 38 personnes, ce qui en fait déjà le pire accident ferroviaire depuis 2008.

Le train en cause a été fabriqué par une coentreprise chinoise à laquelle participe Bombardier.

Selon les informations disponibles pour l'instant, un train à grande vitesse serait entré en collision avec un autre, arrêté sur la voie. Un éclair aurait provoqué l'arrêt brusque du second train et endommagé le système de signalisation qui aurait permis au premier train de s'arrêter à temps.

Le système de signalisation en cause a été fabriqué par General Electric.

Selon l'analyste Benoît Poirier de Valeurs mobilières Desjardins, des observateurs de l'industrie sont d'avis que l'accident pourrait entraîner la suspension d'investissements dans les infrastructures ferroviaires du pays tant qu'une enquête de sécurité ne sera pas complétée.

Bombardier participe à trois coentreprises en Chine, en plus d'y posséder sept entreprises, qui fabriquent wagons, locomotives et équipements de signalisation.

En 2011, 13 % des revenus de la division Transport de Bombardier provenaient de la région Asie-Pacifique.

Vendredi, RBC Marchés des capitaux avait revu à la baisse sa recommandation sur l'action de Bombardier, la faisant passer de « surperformance » à « performance de secteur » à cause d'inquiétudes grandissantes quant à la CSeries.

À la une

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi:

Canada: les villes veulent 7 G$ pour des logements abordables

Les maires de villes au Québec espèrent, du même coup, plus de flexibilité dans le processus.