Reports : les agences de voyage réclament compensation à Transat

Publié le 21/01/2010 à 15:31

Reports : les agences de voyage réclament compensation à Transat

Publié le 21/01/2010 à 15:31

Par Martin Jolicoeur

Les retards sont sources de frustrations pour les vacanciers. Photo : Bloomberg

Les agences de voyages du Québec entendent réclamer compensation à Transat pour la surcharge de travail que les centaines de reports de voyages leur occasionnent depuis quelques semaines.

Depuis la mi-décembre, ceux-ci doivent composer impuissants, avec les nombreux changements d’horaires des Transat. Ceux-ci vont de retards d’une à trois heures sur les départs d’appareils, au report d’une à deux journées sur des voyages d’une semaine. Ces problèmes ont été remarqués autant sur des voyages à destination du Sud, qu’ailleurs par exemple, en Europe.

PLUS: Début de saison chaotique pour Transat

PLUS: Transat: les agences de voyage reconnaît ses torts

PLUS: Transat: le remboursement est de rigueur, dit l'OPC

Jean-Luc Beauchemin, directeur général d’ACTA-Québec, explique que le fait de déplacer un voyage d’une journée ou deux n’est pas une mince affaire. Non seulement les agences se retrouvent avec la responsabilité de contacter leurs clients pour les informer que leur voyage a été repoussé de quelques jours, mais elles doivent également souvent refaire leur itinéraire.

«Les hôtels, les excursions, les visites guidées, il faut tout refaire, explique M. Beauchemin, directeur général d’ACTA-Québec, qui regroupe la majorité des agences de voyage de la province. Il faut compter au mieux une demie heure par client. Imaginez l’ampleur de l’ouvrage lorsqu’on sait qu’un seul avion compte plus de deux cents passagers !»

Voilà pourquoi ACTA-Québec, qui regroupe la majorité des agences de voyage de la province, recommande à ses membres de réclamer à Transat la somme de 50$ par dossier, avec l’espoir qu’elle se plie de bonne grâce à leur demande.

L’association n’ose trop s’avancer sur la réponse que les agences pourraient obtenir de Transat. Mais considérant le nombre de vols reportés -ils se compteraient par dizaines-, et les centaines de dossiers que les agences ont dû retravailler en conséquence, ACTA garde espoir d’un règlement à l’amiable.

Air Transat emploie généralement des Airbus A310 de 249 sièges et des A330 de 342 sièges. Pendant la haute saison, elle utilise également depuis cette année les services de CanJet Airlines, qui utilise des Boeing 737-800 de 189 sièges.

 

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

14/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en Amérique du Nord.

Trois placements à contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/12/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.