Montréal a connu une bonne saison touristique cet été

Publié le 23/09/2014 à 16:39

Montréal a connu une bonne saison touristique cet été

Publié le 23/09/2014 à 16:39

Par La Presse Canadienne

(Photo: Bloomberg)

Montréal a connu une excellente saison touristique estivale, au point où les tarifs des hôtels ont pu augmenter plus rapidement que leur taux d'occupation.

Le bilan touristique de la saison estivale, qui s'étend du mois de mai au mois d'août, rendu public mardi par Tourisme Montréal, fait état d'une hausse de 6% du taux d'occupation des hôtels de la métropole, qui a atteint une moyenne de 84%.

Le tarif moyen des chambres, qui était de 149,38 $ à l'été 2013, est passé cette année à 161,38 $, soit une augmentation de 8%.

En analysant les chiffres de plus près, on constate qu'une partie importante de la hausse est attribuable à une augmentation de plus de 7% du nombre de touristes internationaux en provenance des États-Unis et d'autres pays qui sont entrés au Canada par les frontières du Québec entre les mois de mai et de juillet.

Le président-directeur général de Tourisme Montréal, Yves Lalumière, estime que les grands événements tels que le Grand Prix de Formule Un, les festivals de jazz, Juste pour rire et Osheaga, les expositions muséales et le Vieux-Montréal sont les grands responsables de l'attrait touristique de la métropole.

Par ailleurs, M. Lalumière fait valoir que le tourisme d'affaires a été particulièrement dynamique au cours de l'été 2014 avec 17 congrès multi-hôtels, comparativement à sept l'été dernier. Ces congrès ont attiré plus de 46 400 délégués.

À la une

En route pour l'environnement

Édition du 13 Octobre 2021 | Nicolas St-Germain

MILLE MOTS. Parmi les Canadiens sur le point d’acheter une voiture, 35 % d’entre eux envisagent de se procurer...

Prochain redécoupage: le Canada aura 342 circonscriptions, le Québec perd un siège

Il y a 44 minutes | La Presse Canadienne

Le nombre de sièges est recalculé tous les dix ans après un recensement.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

14:00 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.