Le Club Med «made in Quebec» porte maintenant un nom

Publié le 20/07/2018 à 12:54

Le Club Med «made in Quebec» porte maintenant un nom

Publié le 20/07/2018 à 12:54

Par Catherine Charron

[Photo: Catherine Charron] Xavier Mufraggi, président directeur général du Club Med Amérique du Nord, Carolyne Doyon vice-présidente principale, Canada et Mexique, et Henri Giscard d'Estaing, président de Club Med

Le premier village premium tout compris en Amérique du Nord sous l’étendard du Club Med s’appellera dorénavant le Club Med Québec Charlevoix.


Au-delà du fait que Club Med «assurera la responsabilité économique du projet», le groupe de villages tout inclus contribuera bel et bien à l’enveloppe amassée pour financer ce complexe, gage de leur confiance en ce nouvel établissement. Préférant rester évasif sur le montant précis investi, Henri Giscard d’Estaing, président de Club Med, rappelle qu’un tel geste de la part de l’entreprise est significatif, puisqu’il se commet rarement d’une telle manière dans leurs complexes.


Ce sera aussi leur tâche de commercialiser cette nouvelle destination à travers le globe, et d’«assurer la gestion opérationnelle en partenariat étroit avec le Groupe le Massif et les autres partenaires locaux», mentionne-t-il. Le président de l’entreprise se garde de donner tout horizon quant aux retours sur les investissements autant public que privé, mais assure qu’ils ont longuement examiné ce projet, ce qui explique que le processus ait pris 5 ans.


Le Groupe le Massif et Club Med confirmait en novembre la venue de ce premier village tout compris au Canada. Cet investissement de 120 millions de dollars, dont 30% proviennent des coffres des deux paliers de gouvernement devrait créer à terme 325 emplois directs et 400 emplois indirects dans la région.


Bien que ce soit encore tôt dans l’échéancier, Henri Giscard d’Estaing estime que ce sont plusieurs millions de dollars annuellement qui seront réinvestis dans l’économie québécoise par les 50 000 clients attendus dans le nouveau complexe dès décembre 2020. Exploité à longueur d'année, l’établissement profitera du paysage moins flamboyant de la flore de novembre pour fermer ses portes et se préparer à accueillir ces convives dès les premières neiges de décembre.


Ce projet s’inscrit dans une volonté de Club Med de développer son offre hivernale en inaugurant un nouveau centre dédié au sport de glisse annuellement. Le groupe de plus de 65 villages tout compris est maintenant composé d’une vingtaine de centres dans les Alpes, et de quatre en Asie.


Offrir une expérience purement charlevoisienne


L’équipe s’affaire actuellement à conclure les derniers détails architecturaux de l’hôtel en partenariat avec la firme québécoise LEMAYMICHAUD, qui signera aussi le design intérieur de l’hôtel. Club Med lancera ses appels d’offres au cours des prochains mois pour donner le premier coup de pelle dès octobre prochain. Le déboisement du site est déjà entamé.


Puisqu’il veut offrir une expérience 100% québécoise à leurs vacanciers, Club Med tient à ce que les acteurs locaux soient partie prenante de ce projet. C’est pourquoi elle instaurera le programme 418, clin d’oeil à l’indicatif régional, pour privilégier le savoir-faire et les produits de la région. Ce serait d’ailleurs la «meilleure manière de respecter les échéanciers», soutien Xavier Mufraggi, président directeur général du Club Med Amérique du Nord. Il précise qu’une expo sera bientôt annoncée, pour présenter aux acteurs de la région et au public ce nouveau projet.


C’est pour ses attraits uniques tout au long de l'année, sa culture et la qualité de ses installations pour exercer des sports de glisse que le Massif de Charlevoix est tombé dans l’oeil du Club Med. « Il n’y a que là que l’on peut skier sur le Saint-Laurent», affirme le président de Club Med. Puisque cette nouvelle offre s’adressera à une clientèle nord-américaine et internationale, la proximité de la montagne avec l’aéroport international Jean-Lesage a aussi joué en sa faveur. «Ça facilite la liaison, un élément important pour les familles», explique-il.


 


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Marketing automatisé personnalisé : la recette Club Med

BLOGUE. Le marketing automatisé permet aujourd’hui de garder contact avec l’ensemble de vos clients en ...

Club Med n'est pas un gage de succès au Québec

02/11/2017 | Martin Jolicoeur

Malgré l’engouement, le succès de Club Med au Massif de Charlevoix n'est pas assuré.

À la une

Newtrax : l'Internet des objets au service de l'industrie minière

18/04/2019 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. La société conçoit des systèmes qui permettent de mesurer en temps réel différents paramètres.

Les PME en quête de solutions au salon Connexion

18/04/2019 | Alain McKenna

Au Québec, plusieurs entreprises investissent dans le numérique, mais on sent un manque d’engagement clair.

Passionnés et ti-clins de l'immobilier

Édition de Avril 2019 | Daniel Germain

De tous les investisseurs, ceux qui ont du succès dans l'immobilier sont sans doute les vendeurs les plus ardents et ...