Fox News canadien: Pierre Karl Péladeau a multiplié les rencontres à Ottawa

Publié le 15/06/2010 à 06:55

Fox News canadien: Pierre Karl Péladeau a multiplié les rencontres à Ottawa

Publié le 15/06/2010 à 06:55

Par lesaffaires.com

Photo : Bloomberg

Le président et chef de la direction de Quebecor, Pierre Karl Péladeau, devrait lever le voile, mardi, sur son projet de mettre sur pied une chaîne de télévision conservatrice de langue anglaise.

Le magnat milliardaire a convoqué les représentants des médias à une conférence de presse dans l'immeuble du quotidien Toronto Sun pour faire une annonce au sujet d'"un nouvel investissement dans les médias canadiens".

La genèse du projet remonte à l'an dernier. En mars 2009, le premier ministre Stephen Harper a dîné avec Rupert Murdoch, le grand patron de News Corporation, propriétaire du canal américain d'information continue Fox News, qui doit servir de modèle à la future chaîne de Quebecor. Était également présent Kory Teneycke, ancien directeur des communications de M. Harper et nouveau vice-président du développement chez Quebecor.

La Presse Canadienne a découvert l'existence de la rencontre en fouillant dans les divulgations déposées par le consultant canadien Ari Fleischer auprès du ministère américain de la Justice.

Également au début de 2009, M. Péladeau a rencontré Stephen Harper à deux reprises, selon le registre des lobbyistes. Il a aussi discuté avec les ministres Jim Flaherty, Tony Clement et James Moore.

À l'été 2009, M. Teneycke a quitté le bureau de M. Harper, qu'il occupait depuis à peine un an, pour aller travailler chez Quebecor comme employé contractuel. Il allait mettre en place le projet de chaîne télévisée, rapidement surnommée «Fox News North».

Puis dans la première moitié de 2010, Pierre Karl Péladeau a eu droit à au moins rencontres avec le président du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), Konrad von Finkenstein, et à une autre avec M. Moore, ministre responsable de l'organisme réglementaire.

Serge Sasseville, porte-parole de Quebecor, a refusé lundi de faire quelque commentaire que ce soit au sujet de l'annonce de mardi à Toronto ou de celle prévue le lendemain à Montréal.

M. Péladeau et le grand patron de Vidéotron, Robert Dépatie, prendront alors part à une conférence de presse au cours de laquelle ils feront l'annonce d'un «mariage entre la télévision et le web».

Quebecor Media a récemment procédé à des embauches, apparemment en prévision du lancement du futur canal d'information. Une demande d'approbation vient d'être soumise au CRTC à ce sujet.

L'entreprise a notamment embauché David Akin, un ancien correspondant de Canwest News Service, ainsi que Brian Lilley, ancien chef du bureau d'Ottawa d'Astral Media Radio, le plus important radiodiffuseur privé au pays.

Quebecor s'apprête par ailleurs à lancer son réseau de téléphonie sans fil d'ici la fin de l'année.

Quebecor Media est une filiale de Quebecor, qui possède le câblodistributeur Vidéotron, le télédiffuseur TVA de même que Sun Media, le plus important éditeur de journaux au Canada.

L'action de Quebecor a clôturé à 33,20 $ lundi, en baisse de 1,9 %, à la Bourse de Toronto.

 

 

À la une

Nouvel espoir dans la lutte aux changements climatiques

25/11/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs pays ont réussi à réduire leurs émissions de GES tout en affichant une croissance économique.

Bourse: Toronto clôture en légère hausse

Mis à jour le 25/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a terminé sur une note contrastée.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 25/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.