Zynga enregistre une perte en 2011

Publié le 14/02/2012 à 18:42

Zynga enregistre une perte en 2011

Publié le 14/02/2012 à 18:42

Par AFP

L'éditeur de jeux vidéo en réseaux Zynga a annoncé mardi qu'il était tombé dans le rouge l'an dernier avec une perte de 404,3 millions de dollars, décevant Wall Street pour ses premiers résultats publiés depuis son entrée en Bourse.

La perte est due au versement de 510 millions de dollars de primes en action aux employés, qui avaient été attribuées auparavant mais ont été comptabilisées à l'occasion de l'introduction en Bourse de l'entreprise en décembre. Par action et hors éléments exceptionnels, le groupe a dégagé un bénéfice de 24 cents par action en 2011 alors que les analystes tablaient sur 20 cents.

2010, Zynga avait dégagé 12 cents de bénéfice par action. Le chiffre d'affaires a été quasiment doublé à 1,14 milliard de dollars, légèrement en-dessous des prévisions des analystes, qui se situaient à 1,15 milliard de dollars.

Les comptes ont basculé dans le négatif à cause d'une perte de 435 millions de dollars au quatrième trimestre, supérieure au chiffre d'affaires de 311,2 millions de dollars, due au versement des primes en actions.

L'action chutait de 5,24% à 13,60 dollars vers 18H20 lors des échanges électroniques suivant la clôture de la séance officielle.


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Le projet Énergie Saguenay a-t-il un avenir à long terme?

ANALYSE — Le marché de l'énergie mute en Europe et en Asie, ce qui pourrait limiter la demande pour du GNL du Québec.

COVID-19: un général va coordonner la distribution des vaccins au Canada

27/11/2020 | AFP

Un général ayant dirigé les forces de l'OTAN en Irak coordonnera la distribution des vaccins contre la COVID au Canada.

Le prix des propriétés bondit dans la RMR de Montréal

27/11/2020 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les banlieues ont la cote en 2020 et l'intérêt pour les copropriétés sur l'île de Montréal diminue.